Lélouma : un agent de l’office guinéen du bois condamné pour détention et consommation de chanvre indien

0
308

Ce mercredi 4 mars 2020 se sont ouvertes les audiences correctionnelles dans la salle du palais de justice de paix de Lélouma. Quatre dossiers étaient à l’ordre du jour.

Le premier cas concerne Abdoul Ghoudoussy Diallo. Il est poursuivi pour vol de bétail. Les faits remontent au 7 janvier 2020 dans la commune rurale de Sagalé.
Après les débats, le tribunal dans son délibéré a renvoyé la fin des poursuites pour délit non constitué.
Le second cas met en cause l’adjudant chef Mamady Touré agent des eaux et forêt en service à Thiaguel Bori au moment des faits. Il est poursuivi pour cybercriminalité. Il lui a été reproché d’avoir publié des photos intimes de dame Ousmane Bah, une femme mariée qui réside dans la sous-préfecture de Thiaguel Bori. Les faits datent du 5 décembre 2019 dans ladite localité.
Le tribunal, après examen du dossier et des débats, a renvoyé des fins de la poursuite judiciaire pour délit non imputable.
Le troisième cas met en cause l’agent de l’antenne préfectorale de l’Office guinéen du bois Amadou Kouyaté. Poursuivi pour détention et consommation de chanvre indien, il a été reconnu coupable et condamné à 8 mois de prison dont 6 mois assortis de sursis et une amende de 500 000 GNF.
Le quatrième et dernier cas concerne un agent de la police locale. Boubacar Diallo est en service au commissariat central de police de Lélouma. Il est poursuivi pour agression, coups et blessures sur son grand frère. Après les débats, le tribunal a renvoyé la comparution des témoins et le délibéré pour le 9 mars prochain.