Lélouma: un jeune souffrant d’une démence assassine sa mère

juin 27, 2018 10:34
0

Les faits se sont passés le mardi 26 juin aux environs de 17 heures dans le quartier Diala 1, commune urbaine de Lélouma. Mamadou Yassarou Diallo atteint d’une maladie mentale depuis 7 ans a frappé sa propre mère à la tête avec un morceau de bois. C’est ce qui aurait provoqué la mort de cette dernière.

Sur les circonstances de ce drame, le commissaire central adjoint de police, Bademba Sow, explique : «informé, le commissaire divisionnaire de police m’a instruit avec mon équipe d’aller voir ce qui s’est passé. Nous nous sommes rendus sur les lieux accompagnés des agents la croix rouge et ceux de la santé… Lorsqu’on a demandé ce qui s’est passé, la fille de la victime et grande sœur du mis en cause nous a fait savoir que c’est son jeune frère qui a frappé leur mère avec un morceau de bois. Et lorsqu’elle a été informée par des enfants, elle est venue trouver sa mère inerte sur le sol.  On nous a fait comprendre aussi que le jeune est malade depuis 2011. Mais qu’il n’avait jamais fait de dégâts jusqu’aujourd’hui d’où ce drame.»

Interrogé par rapport à cette mort tragique de Mme Kadiatou Diallo, le président de Conseil de quartier de Diala 1, El hadj Mamoudou Talibé Diallo, a renchéri : « effectivement, cette triste s’est produite aux environs de 17 heures. Celui qui a commis cet homicide, est un fou. Il est tombé malade en 2011. Il a été attaché ici deux ans durant avant d’être relâché. Il n’avait jamais battu quelqu’un ou fait de dégâts avant aujourd’hui. Il a environ 30 ans et sa mère,  70 ans.»

«C’est quelque chose de très déplorable qui vient de se passer ici. Sous l’effet des coups, la victime saigne toujours. Il y a du sang partout dans la chambre. Nous sommes en train de nous battre pour faire arrêter l’hémorragie pour faire l’enterrement parce que les services de sécurité ont rendu le corps à la famille », conclut Thierno Talhatou Diallo, le président préfectoral du comité de la croix rouge.