Lélouma : une mission de l’UNICEF en visite de travail dans la commune de convergence de Diountou

0
6285

Dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie des populations locales à travers le PNACC (programme national d’appui aux communes de convergence), une mission du bureau national de l’UNICEF piloté par Monsieur le représentant résident en Guinée a séjourné ce vendredi 22 novembre 2019 à Diountou. Objectif, s’enquérir de l’exécution des activités dudit projet dans la localité. C’est la salle de conférence de ladite commune qui a servi de cadre à la réception de la délégation. La cérémonie, outre les autorités locales et préfectorales, a mobilisé les autorités régionales, les membres du bureau de l’UNICEF de la zone de Labé ainsi que les acteurs de la santé, de l’éducation et de la directrice de la promotion féminine et de l’enfance de Lélouma ainsi que les populations de Diountou.
Le maire de la commune rurale après les traditionnels souhaits de bienvenus, est largement revenu sur les activités menées jusque-là dans sa juridiction avant de citer quelques problèmes auxquels sont confronté sa communauté.
Lire plutôt l’intégralité du discours

Allocution de bienvenue à l’occasion de l’arrivée de Monsieur le Représentant résident de   l’UNICEF en Guinée, le 22 Novembre 2019

Ø Excellence Monsieur le Gouverneur de la Région administrative de Labé

Ø Excellence Monsieur le représentant Résident de  l’UNICEF en  Guinée

Ø Monsieur le Préfet de Lélouma

Ø Messieurs les membres de la délégation

Ø Messieurs les représentants des services déconcentrés

Ø Chers notables de Diountou

Ø Distingués Hôtes à vos titres et grades respectifs

Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs,

Excellence Monsieur

C’est avec un insigne honneur que je prends la parole au nom  des citoyennes et citoyens de Diountou, pour vous souhaiter la bienvenue et un agréable séjour de travail chez nous.

En langue du terroir « KO SADHI MON KO TOOLY ».

Monsieur le Représentant de  l’UNICEF-Guinée, la Commune de Convergence de Diountou que vous avez l’honneur de visitez pour la première fois,  est créé en 1974 et érigée en CRD en 1991. Elle est située à 22 kilomètres du chef-lieu de la Préfecture, limitée au Nord par les Sous-préfectures de Thiaguel Bori et Lafou, au Sud par la sous- préfecture de Diary (Labé), à l’Est par les sous- préfectures de Kouramangui et Popodra (Labé), à l’Ouest par les sous- préfectures de Korbé et Parawol.

Elle compte neuf (09) Districts, 38 Secteurs et 134 villages pour une population totale de 20 855 habitants dont 12.787 femmes et 4.174 enfants de moins de 5 ans, à vocation agro- pastorale, avec une superficie de 158,12 Km2.

Monsieur le Représentant de L’UNICEF,

Permettez-moi de vous présenter les résultats de l’exécution de notre plan d’action avec l’appui de l’UNICEF :

Domaine de la Gouvernance locale

·       3 sessions Ordinaires du Conseil Communal ont été tenues ;

·       8 commissions de travail ont été mises en place par le Conseil Communal ;

·       17 membres dont 3 femmes des commissions de travail ont été formés sur leurs rôles et responsabilités ;

·       7 membres dont 2 femmes de la  commission de passation de marché ;

·       17 élus locaux ont été formés sur  le paquet intégré des interventions, la planification et le suivi évaluation participatif ;

·       Un Conseil Consultatif des enfants et des Jeunes de 10 membres dont 3 filles a été mis en place ;

·       Un Cadre de Redevabilité et contrôle Citoyen de 7 membres dont 3 femmes a été mis en place et fonctionnel dans la Commune.

Domaine de la santé communautaire :

·       3 ASC  ont été dotés en 3 motos YAMAHA AG 100 pour réaliser la supervision des activités des Relais Communautaires (RECO) ;

·       44 supervisions des RECO réalisées par les ASC,

·       31 Relais Communautaires (RECO) dont 25 femmes et de 3 Agents de Santé Communautaires (ASC) toutes des femmes ont été recrutés et formés ;

·       10 agents de santé sont formés sur la prise en charge de la malnutrition, le Programme Elargi de Vaccination et la Consultation Prénatale ;

·       31 RECO et 3 ASC ont été pris en charge et renforcés par la Communes

·       3 080 enfants de 0 à 5 ans ont été dénombrés ;

·       330 femmes enceintes aussi ont été dénombrées ;

·       10 réunions mensuelles ont été tenues pour le partage des informations sur les activités de terrain.

Nutrition

·       20 membres des groupements féminins ont été formés et équipés pour la démonstration culinaires dans le cadre de la supplémentassions des enfants avec les produits locaux ;

·       240 séances de démonstration culinaires ont été réalisées,

·        7 818 enfants ont été supplémentés  en micronutriments et aliments locaux ;

·       14 032 personnes dont  617 femmes enceintes et 5.396 femmes allaitantes ont été touchées pendant les séances de démonstrations.

·       7.904 enfants ont été dépistés dont :

–        84 enfants pris en charge

–        2 référés au CRENI

·       Bonne disponibilité des intrants de prise en charge de la malnutrition (20.400 sachets de plumpynut reçus dont 17.550 sachets distribués et 2.850 sachets en stock).

Vaccination et Consultation Prénatale:

·       Un réfrigérateur solaire a été mis à la disposition du Centre de santé pour la conservation des vaccins

·       591 enfants complètement vaccinés sur 626 enfants attendus de Janvier à novembre 2019 ;

·       709 femmes complètement vaccinées sur 783 femmes attendues de Janvier à novembre 2019 ;

·       Bonne disponibilité des vaccins.

Domaine eau, hygiène et assainissement :

·       140 Villages ont été déclenchés en ATPC soit 100% des villages ;

·       280 personnes ont été formées sur les activités de l’ATPC ;

·       443 latrines sont réalisées, 380 sont en cours sur 1 119 latrines prévues.

Domaine de l’Education :

·       Un Centre d’Encadrement Communautaire (CEC) construit et équipé ;

·       271 enfants dont 126 filles sont encadrés par 10 éducatrices dont 2 prises en charge par la Commune et 8 par les Communautés ;

·       Deux (2) visites médicales ont été réalisées pour toucher 88 enfants  dans 3 CEC de la commune

·       27 établissements scolaires dont 2 Collèges/lycée ont été appuyés en subventions pour améliorer leurs conditions de travail ;

·       2 sessions de Comité Sous préfectoral de l’Education ont été tenues assorties d’un plan d’action ;

·       71 enseignants dont 29 femmes ont participés aux journées d’animation pédagogique ;

·       Un DSEE, doté d’une moto YAMAHA AG 100 pour réaliser 81 séances de supervision de proximité des enseignants ;

·       31 RECO et de  3 ASC sur le suivi des enfants en lecture à la maison,

·       75 membres des APEAE dont 25 femmes ont été formés sur leurs rôles et responsabilités dans la cogestion des écoles.

Etat civil :

·       Un chargé de l’état civil doté en moto TVS pour assurer la sensibilisation et l’enregistrement des naissances dans les localités ;

·       Le protocole d’inter opérabilité a été vulgarisé auprès de 2 agents de l’Etat Civil, de 2 agents de la santé et les 31 RECO ;

·       Une Assistante sociale prise en charge par la commune pour réaliser 13 causeries éducatives et de 2 dialogues communautaires en faveur de 249 participants dont 173 femmes.

·       670 enfants enregistrés à la naissance sur 744 enfants attendus soit 90%.

Ados-jeunes :

–        2 plateformes et 3 associations de jeunes ont été formées pour mener les activités de pairs éducateurs et de counseiling sur la lutte  contre les mariages d’enfants ;

–        2 jeunes dont une fille ont été formés pour remonter en temps réel des données sur leurs activités de sensibilisation ;

–        2 jeunes volontaires ont été déployés et pris en charge par la Commune pour appuyer les activités des Ados-jeunes

–        Déploiement des volontaires de l’Unicef et leur prise en charge ;

–        Participation des certains membre de la plateforme des Jeunes à la réalisation des trois dialogue Communautaire sur les Pratiques familiale essentielle dans Certains Districts de la Commune.

Monsieur le Représentant,
L’occasion m’est opportune pour remercier et féliciter l’UNICEF pour l’appui qu’il ne cesse  d’apporter à notre pays en général et pour les Communes de convergence en particulier dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie de nos populations.
J’ose espérer que la présente visite permettra à coût sûr aux uns et aux autres de mieux comprendre le contenu de la « convergence », qui doit être désormais on ne cessera de le dire le cadre unique d’intervention en matière de développement de nos Collectivités Locales.
Excellence Monsieur le Représentant résident de l’UNICEF en Guinée,
Distingués hôtes,
Les populations de Diountou vous souhaitent toute la réussite dans l’accomplissement de votre noble et exaltante mission.

Monsieur le Représentant
Je ne saurais terminer cette allocution sans exprimer quelques défis auxquels nous sommes confrontés à savoir :
§  L’insuffisance du personnel de l’éducation et de la santé ;
§  L’insuffisance des points d’eaux dans certains Districts et au niveau de certaines Ecoles et Postes de santé ;
§  Manque d’infrastructures sportives pour la jeunesse ;
§  Manque de CEC dans Certains Districts éloignés et à forte densité ;
§  Insuffisance  de moyens pour la prise en charge  des encadreurs des CEC ;
§  Faibles revenus des familles pour  une demande accrue des services sociaux de base ;
§  Nombre élevé d’écoles primaires à cycle incomplet ;
§  Manque d’Assistance financières et matérielles aux groupements et associations des femmes et des jeunes….
§  La poursuite de l’appui de l’UNICEF à la Commune pour la continuité des activités en faveur des enfants et des femmes.

Monsieur le Représentant,
C’est le lieu et le moment de vous exprimer l’engagement et l’adhésion  des populations de Diountou à œuvrer pour un partenariat fécond avec votre institution dans l’intérêt supérieur des enfants et des femmes.
Vive la Coopération Guinée-Unicef
Je vous remercie

Après cette allocution, Monsieur Pierre N’gom le représentant résident de l’UNICEF en Guinée, s’est réjouit l’accueil qui lui a été réservé et de la revue des réalisations faite par le maire avant de mentionner certains points sur lesquels il a encouragé à poursuivre.
 » Je suis vraiment ému d’être avec l’accueil qui m’a été réservé. Je dois dire que j’ai du mal même à trouver les mots. Comme vous le savez, Diountou est l’une des quarante commune de convergence que compte la Guinée. Donc il y a ici un travail  très important qui est entrain d’être fait et qui servira aussi d’exemple à d’autres communes lorsque le gouvernement décidera d’étendre les communes de convergence en nombre plus grand. Ce qu’on va apprendre ici va nous servir de leçons pour ce qui va être fait dans les autres communes lorsque l’exercice va aller à l’échelle « , explique Pierre N’gom avant d’ajouter :  » je crois que monsieur le maire a déjà fait la revue de toutes les réalisations ici dans la commune. Moi, je voulais juste mentionné certains points que j’ai relevé et que je voudrai vous encourager à poursuivre. Dans le cadre de la gouvernance locale, je suis vraiment ravi de voir qu’il y a un conseil consultatif pour les enfants. (…).  Je voudrai aussi dire que dans le travail de ce genre, la consultation doit être élargi à tout le monde. (…). La consultation avec toute les parties prenantes est importante » rappelle le patron de l’UNICEF en Guinée.
Revenant sur la santé communautaire et dans le domaine de l’eau et de l’assainissement, Monsieur Pierre s’est aussi félicité de l’implication des femmes et le progrès pour la construction des latrines ( partie importante de l’assainissement) avant d’encourager les communauté de continuer dans ce sens.
Néanmoins Pierre N’gom a demandé de mettre l’accent surtout aussi sur l’État civile dont les statistiques d’enregistrement des naissances sont à 90% pour avoir les 100%. Quant aux jeunes,  le représentant résident de l’UNICEF demande à plus d’implication à travers les associations pour la sensibilisation dans le cadre de la santé ou encore de l’éducation.
Et pour terminer, le représentant de l’UNICEF a rassuré les communautés pour la continuation des activités pour pousser plus loin le progrès.
 » Avant de terminer, je peux vous assurer que l’UNICEF continuera de travailler avec vous pour pousser encore le progrès plus loin. Parce-que, comme l’a dit Monsieur le maire il y’a encore beaucoup de domaine où le travail doit être fait. (…). Donc je peux vous assurer que l’UNICEF continuera à travailler avec vous. Et je continuerai à venir ici discuter avec vous des besoins et comment les satisfaire  » promet il avant de félicité la cheffe de bureau de la zone de Labé Madame Madina Thié.
Après l’étape de Diountou- centre, la délégation fait  cap à Thiobhoye, une localité située à près de 7 kilomètres où une foule en liesse l’attendait. Après le souhait de bienvenue prononcé par le président de district au nom des sages, certaines femmes ont expliqué les bonnes relations qu’entretiennent les femmes avec le relais communautaire dans le cadre de la santé surtout de la mère et de l’enfant d’une part et d’autre part dans le cadre de la lutte contre la malnutrition chez les moins de cinq ans. Des nourritures pour bébé, préparé à base de céréales ont été exhibé et le mode préparatoire a été expliqué par des femmes de la localité.
Chose une fois de plus qui a réjouit à plus d’un titre le représentant de l UNICEF, qui a promis la poursuite des actions dans le cadre du développement local.