Les Africains réfutent les arguments de l’Occident pour discréditer la coopération sino-africaine

septembre 8, 2018 9:24
0

Ces derniers jours, des personnalités politiques et érudits africains ont exprimé à plusieurs reprises leur soutien à la politique de la Chine envers l’Afrique, et se sont opposés résolument aux calomnies de ceux qui ne veulent pas ouvrir les yeux sur la coopération sino-africaine.

Le Président namibien Hage Gengob a ainsi déclaré que la Chine a toujours traité les pays africains sur un pied d’égalité. « La Chine est un partenaire et un ami sincère de l’Afrique, et le peuple africain s’oppose à ce que le monde extérieur accuse la Chine sans fondements ».

« La Chine n’a jamais colonisé l’Afrique dans l’histoire. Aujourd’hui, la Chine est le plus important partenaire commercial de l’Afrique, et elle offre à l’Afrique diverses possibilités de développement. Où sont les pays occidentaux qui la pointent du doigt ? », a-t-il souligné. S’agissant des accusations mensongères de l’Occident contre la Chine, l’ambassadeur du Zimbabwe en Chine Paul Chikava a répondu : « Le Zimbabwe et la Chine ont d’énormes disparités économiques, mais quand le Zimbabwe rencontre des problèmes, la Chine cherche toujours des solutions avec nous et recherche une coopération égale ».

Le Président de la République de Djibouti, Ismail Omar Guelleh, a quant à lui déclaré que l’histoire de la coopération sino-africaine est basée sur le bénéfice mutuel et le respect mutuel, ce qui est tout à fait différent des motifs inavoués de certaines puissances extérieures.

Le président tournant de l’Union africaine, le Président rwandais Paul Kagame, a pour sa part souligné que la Chine n’a jamais considéré l’Afrique comme un problème ou une menace. La coopération sino-africaine a apporté des changements considérables en Afrique et a changé la position de l’Afrique dans le monde. L’Afrique n’est pas un coin d’un jeu à somme nulle, rien n’est fait au détriment d’un tiers, et, à ce stade, personne ne devrait avoir le moindre malentendu.

À l’heure actuelle, la Chine est devenue le plus important partenaire commercial de l’Afrique depuis neuf années consécutives. Le « Programme des dix grandes coopérations » entre la Chine et l’Afrique a été pleinement mis en œuvre, créant près de 900 000 emplois pour les pays africains et de fournissant un appui solide au développement durable e l’Afrique.

Selon M. Kagame, la coopération sino-africaine a amélioré les conditions d’infrastructures en Afrique et favorisé le processus d’industrialisation du continent, augmenté les possibilités d’emploi et amélioré la vie des gens « En ce qui concerne le problème de la dette, en fait, quel pays n’a pas eu de dettes dans son processus de développement ? Comment construire sans fonds ? Les prêts de la Chine ont été investis dans des projets et des domaines qui ont aidé l’Afrique à se lancer sur la voie du développement. Où est le piège ? », a dit M. Kagame, qui a ajouté que « Nous sommes très clairs sur le fait que la Chine est un partenaire de confiance ».

Le président de la Commission de l’Union Africaine, Moussa Faki, a pour sa part déclaré que les « Huit grandes actions » annoncées par le Président Xi Jinping et le soutien financier apporté à l’Afrique sont des manifestations concrètes de la coopération tous azimuts entre la Chine et l’Afrique. Le 2 septembre, le Bureau de représentation de l’Union Africaine en Chine a été officiellement inauguré, et la coopération entre l’Afrique et la Chine a été continuellement renforcée.

De même, selon un rapport publié l’année dernière, près de 90% des entreprises chinoises qui investissent en Afrique sont des entreprises privées, et 89% de leurs employés locaux sont des Africains, ce qui a permis de créer des millions d’emplois. Parallèlement, les entreprises chinoises apprennent aux gens la manière de s’en sortir par eux-mêmes et les font bénéficier de formations techniques.

De son côté, le Premier ministre du Royaume du Lesotho, Tom Thabane, a souligné dans un soupir que, « Dans le passé, lorsque les pays africains ont coopéré avec les pays occidentaux, cela a finalement bénéficié de pays occidentaux. Ce n’est pas le cas avec la coopération sino-africaine. La Chine est un ami véritable et sincère des pays africains » Depuis le Sommet de Johannesburg en 2015, le puissant soutien de la Chine au développement de l’Afrique a été vu partout dans le monde. Aucun pays n’a donné l’Afrique un tel soutien. La coopération sino-africaine est non seulement bénéfique à l’Afrique mais aussi au développement et à la paix dans le monde entier », a-t-il conclu.