Les cache-nez artisanaux protègent-ils contre le Covid-19 ? Voici l’avis d’un infectiologue là-dessus

0
808

Pour se protéger et protéger les autres du coronavirus, les spécialistes conseillent, entre autres, le port des cache-nez communément appelés des masques. Mais à cause du coût devenu exorbitant des masques standards importés (industriels, ndlr) dans les pharmacies, beaucoup de citoyens aux revenus modestes n’arrivent pas à s’en procurer.  Dans ces officines, un cache-nez coûte entre 10 et 20 000 francs guinéens. Un prix qui n’est pas, à n’en point douter, à la portée de ces Guinéens aux revenus moyens. Outre le coût, il y a également une pénurie de masques dans plusieurs pharmacies de la capitale guinéenne.

Face à cette situation, des couturiers guinéens ont pris l’initiative de se lancer dans la confection à grande échelle des masques dits ‘’artisanaux’’ ou de ‘’fortunes’’. Histoire de soulager la population et sans doute combler ce déficit dans l’offre.  Une activité qui est devenue d’ailleurs très juteuse aujourd’hui pour ces artisans des ciseaux. Ces produisent des masques recyclables contrairement à ceux importés qui sont à usage unique. On peut donc les laver et les réutiliser à souhait.

Les cache-nez artisanaux peuvent-il nous protéger du Coronavirus ?

Pour être situé sur l’efficacité des masques produits par nos tailleurs sur place, Guinéenews est allé à la rencontre d’un infectiologue en l’occurrence Pr. Mamadou Saliou Sow qui est médecin en chef au service des maladies infectieuses du CHU de Donka.

« Je ne suis pas spécialiste des masques, mais à mon avis, ils peuvent aider… Si par exemple ils sont fabriqués avec du coton ou avec des tissus plus ou moins épais. Ce genre de masque peut toujours filtrer et empêcher d’être en contact avec les salives ainsi que d’autres sécrétions nasales et buccales. Ces cache-nez locaux limitent donc la transmission du virus ou d’autres bactéries. Mais cela, c’est uniquement pour la communauté. Maintenant pour le personnel soignant, c’est le masque standard qui est recommandé « , a fait savoir Pr Sow au téléphone de Guinéenews.

Si le masque est conseillé par les spécialistes pour toute personne se trouvant en zone d’alerte ou de riposte d’une épidémie, son utilisation prolongée sans renouvellement est cependant déconseillée par les médecins.

Par ailleurs, faut-il souligner que les dernières statistiques rendues publiques par les autorités sanitaires guinéennes font état de 250 cas confirmés de Covid-19 dont 233 sont hospitalisés parmi lesquels 17 sont sortis guéris.