Les “Deux sessions” montrent la confiance et la force de la Chine

0
782

He Yin, Quotidien du Peuple, partenaire de Guineenews.org

Les “Deux sessions” se sont tenues en 2020, l’année décisive pour parachever l’édification intégrale de la société de moyenne aisance et remporter la victoire finale dans la lutte contre la pauvreté. Les “Deux sessions” tenues à la dernière année du 13e plan quinquennal et au moment spécial où les progrès majeurs ont été réalisés dans la lutte contre l’épidémie de COVID-19 en Chine. La communauté internationale y accorde une attention particulièrement. Quels seront les rôles des “Deux sessions” ? Quels effets produiront-elles sur le monde ?

“Il ne s’agit pas seulement d’une simple formalité politique, mais signifie que la Chine a contenu totalement la propagation du nouveau coronavirus.” “Les ‘Deux sessions’ cette année servent de vitrine pour observer le cap des politiques chinoises sur fond d’épidémie. Il y autant de sujets brûlants à suivre cette année que toutes les sessions auparavant, d’autant plus que des changements majeurs se préparent dans le monde.” L’opinion internationale a suivi de près les “Deux sessions” organisées pendant cette période spéciale et est attirée par les belles perspectives de double victoire de la Chine cette année : la victoire dans la lutte contre l’épidémie et l’atteinte des objectifs de développement économique et social. Elle souhaite voir la force chinoise dans la reprise et le développement économique dans un contexte de prévention et de contrôle réguliers de l’épidémie.

L’adversité rend une personne plus forte, comme le polissage qui raffine le jade. Dans la lutte contre l’épidémie, le monde a vu la force de vie remarquable et la supériorité manifeste de la direction par le Parti communiste chinois (PCC), du système socialiste à la chinoise et du système de gouvernance chinois. Il a vu comme l’esprit, la force et l’efficacité chinois ont dégagé une énergie extraordinaire pour surmonter les difficultés. Au moment crucial pour atteindre “les objectifs des deux centenaires”, la Chine, ayant résisté à l’épreuve de l’épidémie, reste plus déterminée que jamais pour atteindre les objectifs de développement économique et social, parachever l’édification intégrale de la société de moyenne aisance et remporter la victoire finale dans la lutte contre la pauvreté cette année. La Chine fera tout son possible pour rattraper le temps perdu à cause de l’épidémie. La volonté commune du peuple chinois s’est transformée en efforts concrets communs réalisés par l’ensemble du pays. Selon un article sur le site américain Quartz : “La Chine est comme une machine à voyager dans le temps qui montre aux pays durement frappés par l’épidémie ce qui se passera à l’avenir.” Très encouragé par le succès de la Chine, le monde réfléchit aussi sur la raison de cette réussite. Suivre de près les “Deux sessions” de la Chine, c’est aussi comprendre la Chine.

“Tout objectif de croissance publié lors des ‘Deux sessions’ sera scruté de près.” L’attention particulière accordée par Bloomberg News à l’objectif de développement économique et social de la Chine montre à quel point la reprise économique de la Chine est importante pour le monde. Les exportations chinoises ont augmenté de 8,2% par rapport à la même période de l’année dernière. Les capitaux étrangers utilisés ont connu une croissance. La valeur ajoutée des entreprises industrielles de taille significative a augmenté de 3,9% par rapport à la même période de l’année dernière. Ces données ont mis en avant la résilience et la force de l’économie chinoise et ont prouvé que la tendance prometteuse de l’économie chinoise à long terme restait inchangée. Le développement de haute qualité jouit d’une base solide. Par les reportages sur les médias internationaux, beaucoup de gens ont vu que le transport a repris ses activités dans les villes chinoises. La consommation reprend et les investissements étrangers ont été mis en œuvre de façon accélérée. Les observateurs internationaux sont arrivés à la conclusion : “Après avoir réalisé des progrès stratégiques dans la prévention et le contrôle de l’épidémie, la Chine a devancé la courbe de la reprise économique du monde.” “La reprise économique de la Chine est encore plus solide que prévu. C’est une bonne nouvelle pour le monde.”

La lutte contre l’épidémie nécessite la coopération internationale. La reprise économique du monde nécessite aussi l’ouverture et la coopération entre les pays. La Chine, plus déterminée que jamais pour parachever l’édification intégrale de la société de moyenne aisance, pourra-t-elle offrir plus de dividendes au monde ? Beaucoup d’observateurs internationaux ont trouvé une réponse assez encourageante avec beaucoup de confiance. La 3e Exposition internationale d’importation de Chine (CIIE) est prévue du 5 au 10 novembre à Shanghai. La superficie d’exposition qui est déjà réservée de la 3e CIIE a déjà dépassé le niveau de l’année dernière. L’Agence de notation Fitch Ratings a été autorisée à entrer sur le marché chinois de la notation. Les quotas d’investissement pour les investissements des investisseurs institutionnels étrangers qualifiés ont été levés officiellement. Une série de nouvelles mesures élargissant l’ouverture révèle la détermination et la confiance de la Chine pour s’ouvrir davantage, coopérer et partager les opportunités de développement avec le monde. Cela apportera la confiance et la force à la stabilité et à la reprise économique du monde.

C’est dans les eaux tumultueuses que l’on reconnaît le vrai héros. La nation chinoise ayant réussi de nombreuses épreuves trouve sa force dans les défis et grandit et se développe dans l’adversité, pour toujours remporter la nouvelle victoire. Par suivre les “Deux sessions” pendant cette période spéciale, nous pourrons comprendre les liens entre la Chine et le monde. On reconnaît mieux les opportunités de développement et la force de coopération. Le monde sera meilleur seulement si tous les pays avancent main dans la main.