Les fonds de campagne de l’UFR remboursés par l’Ufdg en 2010 ? Les mises au point de Sidya Touré 

0
994
Sidya Touré, président de l’UFR. YBS/Guinéenews.

Des indiscrétions font croire que Sidya Touré, président de l’Union des forces républicaines -UFR- a monnayé son alliance avec l’UFDG, parti dirigé par Cellou Dalein Diallo, contre le remboursement de l’ensemble des frais liés à la campagne électorale qu’il a faite en 2010. Une situation à laquelle nous avons fait réagir l’ancien Premier ministre.

« C’est ridicule », banalise d’entrée, Sidya Touré qui dit avoir bénéficié pour ces échéances du support de beaucoup de sociétés et de pays. « Tout ce qui avait été publié avant ces élections, il était clair que je suis arrivé au deuxième tour. Et d’ailleurs, d’après nos calculs, nous y sommes arrivés avec plus de 20%. On nous a ramenés à 15,75%, donc derrière Alpha Condé. Si vous vous souvenez, le Secrétaire chargé des Affaires juridiques de la CENI, Me Abass Bangoura – que je n’avais vu de ma vie – a démissionné et a publié un document dans ce sens, en publiant les vrais chiffres des élections. Donc, j’avais un financement extraordinaire », indique le président de l’Union des forces républicaines.

Et comme si tout ceci ne suffisait pas pour se blanchir de ces accusations, notre interlocuteur s’interroge pourquoi va-t-il vouloir que quelqu’un lui rembourse cela.

« Je suis revenu en Guinée depuis 1996. Je pense que j’ai eu tous les problèmes avec les gens sauf des problèmes d’argent. On peut m’accorder cela au moins. Je n’avais pas de besoin particulier pour cela. Nous sommes allés là, parce que le Rpg avait triché à ces élections. Il nous avait enlevé notre victoire et que je ne vois pas de raison pourquoi est-ce que je repartirai pour les soutenir. Voilà les raisons qui ont fait que je ne suis pas allé avec le Rpg », a coupé court Sidya Touré.