Les négociations dans l’impasse : Le SLECG maintient son mot d’ordre de grève

avril 9, 2019 9:46

Alors qu’on s’acheminait vers la suspension de la grève générale illimitée annoncée dans le système éducatif dès ce mercredi 10 avril par le SLECG (Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée), un concept vient de mettre toutes les négociations dans l’impasse. Il s’agit du mot «réaffectation».

En réponse à ce deuxième point de revendication du SLECG notamment le retour à leurs postes initiaux des enseignants mutés pour fait de grève,  le ministre de l’Enseignant Supérieur et de la Recherche Scientifique Abdoulaye Yéro Baldé a préféré plutôt réaffecter ces mêmes enseignants mutés pour fait de grève. « Voilà tout le problème », a regretté Abdoulaye Sow, secrétaire général de l’USTG (Union Syndicale des Travailleurs de Guinée) joint au téléphone par Guinéenews.

Il faut rappeler que concernant le premier point, celui de la poursuite du recensement dans les universités, le ministre Abdoulaye Yéro Baldé a accédé à cette demande.