Les « standards chinois » du pont Hong Kong-Zhuhai-Macao commencent à se diffuser dans le monde

mars 16, 2019 12:53

Yang Xun, journaliste au Quotidien du Peuple, Partenaire de Guinéenews.org

En 2018, le pont Hong Kong-Zhuhai-Macao, d’une longueur totale d’environ 55 kilomètres, a été officiellement inauguré, attirant l’attention du monde entier.

« Le pont Hong Kong-Zhuhai-Macao fournit un « échantillon » de la haute qualité dans le domaine de la construction d’infrastructures et, sous de nombreux aspects, il a adopté des normes chinoises », a récemment déclaré Su Quanke, membre du Comité national de la Conférence consultative politique du peuple chinois et ingénieur en chef à l’Administration du pont de Hong Kong-Zhuhai-Macao, dans un entretien accordé aux médias au cours des Deux sessions actuellement en cours.

Selon Su Quanke, pour atteindre une qualité de classe mondiale, la construction du pont Hong Kong-Zhuhai-Macao a accumulé un grand nombre  de normes techniques.L’une des grandes réalisations de la construction du pont Hong Kong-Zhuhai-Macao réside dans le fait qu’il a aussi exporté de nombreuses technologies et normes chinoises.

Su Quanke a ainsi cité le détroit de Fehmar entre le Danemark et l’Allemagne, où se trouve un tunnel immergé de 18 km qu’il faut réparer, et dont les unités de construction se sont rendues quatre ou cinq fois en Chine. Aux États-Unis, la baie de Chesapeake possède un pont construit dans les années 1970 et elle s’apprête maintenant à en construire un second à côté. Selon les ingénieurs de ces pays, la technologie de la construction de cette époque est aujourd’hui dépassée, et ils ont dit souhaiter échanger et apprendre des technologies avec leurs homologues chinois.

D’après Su Quanke, l’Allemagne, la Serbie, la Norvège et autres pays possédant des ponts en acier transfrontaliers ont également demandé à des entreprises chinoises de produire des éléments sur la chaîne de production du pont Hong Kong-Zhuhai-Macao, en utilisant entièrement des matériaux et des technologies chinois. « En fait, il y a trois ou quatre ans, la chaîne de production du pont Hong Kong-Zhuhai-Macao a déjà produit des poutres pour des clients étranger, et depuis les commandes ne cessent d’affluer », a-t-il signalé.

Les principaux équipements et matériaux du pont Hong Kong-Zhuhai-Macao sont fabriqués en Chine et les normes techniques sont également la propriété de la Chine. Su Quanke est fier que l’Association International des Tunnels l’ait également contacté et espère que certaines des normes techniques spéciales chinoises pourront devenir des normes internationales. Il estime aussi qu’à l’avenir il y aura de plus en plus de ponts intégrant des normes chinoises dans le monde.