Les trains de fret Chine-Europe ont réalisé une croissance de trafic  malgré des difficultés

0
157

Li Jie, journaliste de l’édition d’outre-mer du Quotidien du Peuple, partenaire de Guinéenews.org

Selon les données du 8 mars de la Commission nationale du développement et de la réforme, plus de 90% des trains de fret Chine-Europe ont repris les opérations, réalisant une croissance de trafic au début de 2020 malgré la conjoncture difficile. La Chine envisage de publier des mesures et des politiques pour faciliter les opérations stables et efficaces des trains de fret Chine-Europe.

Depuis le début de l’épidémie de COVID-19, de différents secteurs chinois ont subi des chocs à différents degrés. Le transport international a été également affecté. Dans ce contexte, le taux de reprise des opérations des trains de fret Chine-Europe a même dépassé 90%, de quoi attirer l’attention du monde. Selon des données, jusqu’à fin février, des trains de fret Chine-Europe ont effectué 1132 trajets en 2020, soit une croissance de 6% par rapport à la même période de l’année dernière. Le taux de conteneurs remplis est resté élevé. On a constaté un équilibre général entre les trains partis et les trains de retour. Trois lignes à l’est, au centre et à l’ouest, ainsi que des ports d’Horgos, du col d’Alataw, de Manzhouli et d’Erenhot fonctionnent normalement, sans retard ni congestion à cause de l’épidémie.

La reprise rapide des opérations et la progression stables du trafic des trains de fret Chine-Europe ont été possibles grâce aux politiques de soutien de plusieurs services de l’État. Le 24 février, l’Administration générale des douanes a publié 10 mesures en faveur du développement des trains de fret Chine-Europe, y compris la réduction du nombre et du coût de déclarations à la douane, le renforcement de la construction des stations à la croisée des lignes et la promotion du transport multimodal. Toutes les mesures ont été très efficaces. Ce genre de politiques et de mesures ont largement facilité le commerce, de manière à intensifier le commerce entre la Chine et les pays riverains des lignes de fret ferroviaires Chine-Europe.

De plus, durant l’épidémie, le transport ferroviaire est plus pratique. Le niveau de mécanisation du transport de marchandises est élevé. Il y a moins de contacts directs humains. Les trains de fret Chine-Europe sont rapides, circulent 24h/24, et s’opèrent par des segments de ligne. Ces atouts ont contribué à la popularité des trains de fret Chine-Europe.

La logistique fluide donne du soutien fort aux entreprises d’import-export. Dans l’après-midi du 21 février, un train de fret Chine-Europe chargé de produits électroniques, d’appareils électroménagers et de vêtements produits par des entreprises de la région de la Grande Baie GuangdongHong KongMacao est parti du parc industriel et économique de la ligne ferroviaire Dalang de la ville de Guangzhou. Selon des informations, il s’agit du premier train de fret Chine-Europe qui est parti de la société Guangdong Materials Group Corporation après la fête du printemps. Ces lignes ferroviaires qui ouvrent la voie vers les grandes puissances commerciales européennes pour les entreprises de commerce extérieur rassurent les entreprises et garantissent leur fonctionnement stable.

Ces dernières années, avec l’élargissement de l’ouverture et la mise en œuvre approfondie de l’initiative “la Ceinture et la Route”, les trains de fret Chine-Europe ont connu un essor. En 2019, les trains de fret Chine-Europe ont effectué 8225 trajets, en hausse de 29% par rapport à la même période de l’année dernière. Ils ont transporté 725000 conteneurs standards, soit une hausse de 34% par rapport à la même période de l’année dernière. Le taux de conteneurs remplis a atteint 94%. À l’heure actuelle, les trains de fret Chine-Europe ont effectué 21 000 trajets au total, desservant 18 pays et 57 villes en Europe. De surcroît, les opérations des trains ont connu une amélioration quantitative et qualitative. Le temps de passage à la douane et le temps dédiés aux services logistiques ont été réduits davantage. Le taux de conteneurs vides sur les trains de retour a continué à baisser. La valeur des marchandises a augmenté.

Il faut souligner que durant la période spéciale de lutte contre l’épidémie, les trains de fret Chine-Europe apportent une plus grande contribution à la stabilisation du commerce extérieur. Cette année, le nombre de trajets effectués par les trains de fret Chine-Europe au départ de Chengdu a augmenté de 76.9% par rapport à la même période de l’année dernière. Selon des prévisions, de janvier à février, le nombre de trajets effectués par les trains de fret Chine-Europe au départ de Changsha a augmenté de plus 140% par rapport à la même période de l’année dernière. Ces trains ont garanti le transport fluide des produits importés et exportés et le bon fonctionnement du commerce extérieur pendant la période spéciale, et ont contribué à la reprise du travail et de la production des entreprises de commerce extérieur.

Par ailleurs, s’agissant du transport maritime, de janvier à février, China COSCO Shipping a transporté 190 millions de tonnes de marchandises au total et a transporté 50 millions de tonnes de matériels importants pour la Chine et pour le commerce extérieur, comme le charbon et les produits houillers, les métaux et les minéraux, les produits pétroliers, et le gaz naturel liquéfié. Selon les chiffres de COSCO Shipping, des entreprises comme Haier, Hisense et Midea Group poursuivent l’import et l’export avec le monde. Sur les voies de navigation maritime en Europe de COSCO Shipping, les flottes de porte-conteneurs avec une capacité de 20000 unités standards comme le “COSCO Shipping Aries” maintiennent leurs activités de façon stable. Chaque semaine, chargés des marchandises exportés de la Chine, comme des produits électroniques, des vêtements et des meubles, ces navires partent des ports chinois comme Shanghai, Ningbo, Qingdao et Tianjin pour arriver aux principaux ports européens, comme le port du Pirée, Anvers, Rotterdam, Felixstowe et Hambourg.

Depuis le début de l’épidémie, le gouvernement chinois travaille avec des entreprises pour poursuivre en même temps la prévention et le contrôle de l’épidémie et la reprise de la production, afin de garantir l’approvisionnement, le bon fonctionnement du marché et des services logistiques, et la stabilité des chaînes d’approvisionnement mondiales. À mesure que les entreprises reprennent le travail et la production de façon ordonnée, elles sont devenues de nouveau très occupées pour répondre aux besoins du monde.