Les travaux de bitumage de la route Kankan-Mandiana à l’arrêt : les raisons selon l’entreprise de construction

1164

Cela fait maintenant plus d’une semaine que les travaux de bitumage sur l’axe Kankan-Mandiana ont été brusquement stoppés. On assiste en ce moment, au retrait progressif des engins et des travailleurs de la société Guiter (Guinéenne de terrassement) sur cette route.

Joint au téléphone ce mardi 26 janvier 2021, Mory Kaba, chargé de communication de la société Guiter SA, affirme qu’il ne s’agit pas que d’un arrêt « officiel ».  « Les travaux pour le moment sont arrêtés. Mais, il ne s’agit pas d’un arrêt officiel. Nous sommes juste à l’attente de plus de cent conteneurs de bitume, qui se trouvent à Conakry, pour reprendre les travaux. Nous profitons aussi pour faire rentrer les engins pour des questions d’entretien et aussi régler des détails administratifs du côté de Conakry. Notre objectif, c’est de finir tout le bitumage de l’axe avant que la saison des pluies ne débute », a-t-il justifié.

A la question de savoir, si à la base, il n’y aurait pas un problème de financement caché derrière cet arrêt des travaux. Il précise : « on a souvent des problèmes de financement. Dans l’exécution d’un projet aussi vaste que ça, les problèmes qu’on rencontre sont le plus souvent techniques, administratifs et financiers. Ce sont des problèmes récurrents, mais on finit toujours par trouver la solution ».

En activité sur ce tronçon depuis plus de 7 ans, les travaux de bitumage avancent à pas de caméléon.

« En 2014, nous avons signé un contrat avec l’Etat, qui nous a autorisé à travailler sur 40 KM de 2014 à 2016. Ce travail a été réceptionné et validé par la mission de contrôle. Donc sur la première partie, on a mis 17 kilomètres de goudron et 5 kilomètres de terrassement.

Maintenant pour la deuxième partie, normalement on devait continuer. Mais de 2016 au mois de mars 2020, on est resté sans travailler. Parce que le chantier appartient à un maître d’ouvrage qui est l’Etat. On nous a notifié qu’on pouvait commencer les travaux et nous les avons entamés. Il s’agit aussi de plus de 40 kilomètres à bitumer », a-t-il précisé.

Cependant le niveau d’avancement de ces travaux est jugé insatisfaisant par de nombreux usagers de la route que nous avons rencontrés. D’aucuns, à l’image de Yakouba Sangaré, pense même qu’ils sont victimes d’une instrumentalisation politique.

« Depuis 2014, la construction de cette route ne fait que traîner. Dès que des échéances électorales pointent à l’horizon, on vient faire un peu et après on laisse. A la veille de la présidentielle, les ouvriers et les machines de Guiter, travaillaient de jour comme de nuit. Mais maintenant que l’élection est terminée, voilà qu’ils sont en train de se replier. Je suis certain que c’est quand une autre élection va encore se pointer qu’ils reviendront en force pour nous berner encore », a-t-il laissé entendre.

Le directeur régional des travaux publics M. Alexis Tinguiano contacté dans la matinée de ce mercredi 27 janvier 2021, nous a fait savoir qu’il n’est au courant de rien concernant cet arrêt des travaux sur la route nationale Kankan-Mandiana.

« Je ne suis au courant de rien. Je n’ai aucune information sur ce sujet. Parce qu’on ne s’en rend pas compte. Sinon, j’aurais été très heureux de pouvoir vous satisfaire », nous a-t-il affirmé au téléphone.

Enfin à en croire le chargé de communication de la Guinéenne de Tterrassement, les travaux pourront reprendre sur l’axe Kankan-Mandiana dans les jours à venir, sans donner aucune date  précise pour la reprise des travaux.

Facebook Comments