Levée des corps des militants du FNDC à Kipé : très amer, Cellou descend en flammes Alpha Condé et son régime

0
319
Cellou Dalein, UFDG

Visiblement indigné ce vendredi 6 décembre à l’hôpital Sino-guinéen de Kipé lors de la levée des corps des victimes des récentes exactions enregistrées en marge des manifestations du front national pour la défense de la constitution (FNDC), Cellou Dalein Diallo ne pouvait pas ne pas attaquer Alpha Condé et son régime.

Dans ses propos le chef de file de l’opposition confie :  » j’ai constaté que les autorités ont estimé que ces jeunes n’ont pas le droit qu’on prie sur leurs corps à la grande mosquée alors que c’est là-bas qu’il y a un espace suffisant pour ceux qui veulent leur rendre hommage. »

Et le président de l’union des forces démocratiques de Guinée d’ajouter : » je suis aussi triste de savoir qu’ils n’auront jamais droit à la justice, qu’aucune enquête ne sera menée pour tenter d’identifier les auteurs des crimes et de les déférer devant les tribunaux. »

Cela dit, Cellou précise: « …ceci ne peut que galvaniser notre détermination pour défendre d’abord la constitution en vigueur et puis refuser l’adoption dans ces circonstances-là d’une nouvelle constitution qui ne se justifie que  par l’obstination de monsieur Alpha Condé à s’octroyer un troisième mandat. Voilà les sentiments avec lesquels j’accompagne aujourd’hui à leurs dernières demeures ces jeunes guinéens, ces innocents qui n’ont rien fait que vouloir s’exprimer par rapport à un problème d’actualité dans leur pays… »

Il a également donné son avis sur le dialogue politique lancé hier au palais du peuple, sous l’égide du conseiller diplomatique du premier…