LFR : Le ministre de l’Economie explique les raisons de la baisse des recettes fiscales

0
675

Le gouvernement guinéen a introduit un projet de loi de finances rectificative (LFR) à l’Assemblée nationale. Dans ce projet, on constate qu’il y a eu une certaine baisse au niveau des recettes des impôts. En marge de l’adoption par les députés le volet recettes de cette LFR, le ministre de l’Economie et des Finances, Mamadi Camara, a expliqué les raisons de cette baisse.

D’abord, le ministre de l’Economie et de Finances a rassuré que le gouvernement fera des efforts afin que les recettes augmentent chaque année : « Nous allons continuer les efforts afin que la mobilisation des recettes continue à augmenter au cours de l’exercice 2019 ainsi que 2020. En tout cas, le gouvernement fournira toujours des efforts pour que les recettes soient plus substantielles que par le passé. Si vous remarqué, d’année en année les recettes augmentent au niveau des régies financières […]. Dans le domaine budgétaire, des efforts substantiels ont été faits afin d’améliorer la mobilisation des recettes. Ça c’est dans l’intérêt même de l’Etat, parce que sans recettes allez-vous faire face aux travaux publics au financement des infrastructures routières, énergétiques. C’est impossible. »

Justifiant la baisse des recettes au niveau des impôts, le ministre parle de nouvelles méthodes de mobilisation des recettes fiscales : « Si vous constatez qu’il y a une certaine baisse qui n’est pas très grande, c’est qu’on est en train d’introduire de nouvelles méthodes de mobilisation des recettes fiscales notamment avec la digitalisation. Au départ, cela peut entrainer quelques déperditions, mais à la longue on va davantage cerner les recettes au niveau des impôts. »