Libération des emprises publiques : les bulldozers du ministère de la Ville font leur entrée à la SIG Madina

0

Dans le cadre du déguerpissement des emprises et des encombrants physiques le long des routes, les bulldozers du ministère de la Ville et de l’Aménagement du Territoire sont en action à travers la ville de Conakry. Ce matin du mercredi 17 février, un de ces bulldozers est entré en action à la Sig Madina, dans la commune de Matam, a-t-on constaté sur place.

Après la démolition d’une bonne partie des encombrants physiques, certains commerçants ont prié le ministre de la Ville et de l’Aménagement du Territoire, Dr Ibrahima Kourouma et le gouverneur de la Ville de Conakry Mathurin Bangoura de leur accorder la journée d’aujourd’hui, le temps pour eux de faire sortir toutes les marchandises.

Une doléance qui a été acceptée dans la mesure où ils ont, eux-mêmes, commencé la démolition. « Ils (les commerçants, NDLR) ont commencé à détruire les murs à partir des limites indiquées. Ils ont souhaité qu’on leur laisse la journée d’aujourd’hui, le temps pour eux de terminer la démolition », a fait savoir le ministre Dr Ibrahima Kourouma.

D’après lui, c’est une activité instruite par le président de la République Alpha Condé qui ne fait aucune distinction entre les populations guinéennes. « Il s’agit non seulement de la sécurité des citoyens mais aussi, de l’amélioration du cadre de vie. Je remercie la population pour son accompagnement et il faut qu’elle comprenne que cette action que nous menons ne vise personne. Nous voulons seulement améliorer le cadre de vie du Guinéen. Nous voulons faire en sorte que tous les Guinéens bénéficient de ce qui appartient à l’Etat notamment les trottoirs et les emprises des routes. C’est pourquoi, je demande à la population de respecter les limites. Ce n’est pas de gaieté de cœur qu’on vienne démolir mais, si c’est nécessaire pour que tous les Guinéens profitent, nous sommes obligés », a-t-il expliqué devant la presse.

Pour sa part, le gouverneur de la ville de Conakry, le général Mathurin Bangoura a rappelé aussi que l’opération n’est dirigée contre personne. « C’est une décision du gouvernement sur instruction du chef de l’Etat Alpha Condé. Ce qui est en train d’être fait, c’est pour le bien-être de la population de Conakry. Le coup d’envoi a été donné dans la commune de Kaloum qui abrite le palais présidentiel. Il faut préciser que l’aménagement a déjà débuté à Kaloum, les lieux déguerpis sont en train d’être restaurés, c’est la même chose qui va se passer dans les autres communes », a-t-il promis.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.