Libération des prisonniers politiques: les recommandations faites au ministre Bouréma

août 14, 2018 6:05
0

Après la signature de l’accord politique sur le contentieux électoral né des élections communales, l’opposition républicaine a annoncé ce mardi 14 août au sortir de la réunion du comité du suivi du dialogue politique inter guinéen, avoir fait quelques recommandations au ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, le général Bouréma Condé pour que celui-ci adresse une correspondance à son homologue de la Justice et Garde des Sceaux, Me. Cheick Sako par rapport à la libération des prisonniers politiques.

Lisez plutôt le compte rendu que Cellou Baldé, le député de l’UFDG a fait à la presse au nom de l’opposition républicaine :

«Au lendemain de l’accord politique entre l’opposition républicaine et le RPG Arc-en-ciel sous l’égide du gouvernement. Les uns et les autres se sont félicités des avancées majeures qui vont permettre d’installer très prochainement les conseils communaux dans les 342  circonscriptions de notre pays. Il faut préciser que selon les recommandations, le ministre l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, Bouréma Condé doit adresser une correspondance à son homologue de la Justice et Gardes des Sceaux, Me. Cheick Sako par rapport au point concernant les prisonniers politiques. Nous sollicitons que ce point soit examiné avec diligence pour sa mise en œuvre. Il a été dit aussi recommandé au ministre Bouréma Condé de faire une autre correspondance à son homologue du Budget, Ismaël Dioubaté pour  qu’il inscrive une ligne budgétaire dans la loi de finances rectificative qui est en train d’être examinée au niveau de l’Assemblée nationale.  Il est temps que nous installions nos conseillers communaux afin d’amorcer le développement économique local».