Libération d’Ibrahima Sory de l’UFDG : Cellou réagit !

0
593
Incarcéré depuis mars dernier à la maison centrale de Conakry, le militant et communiquant de l’UFDG Ibrahima Sory Camara a recouvré sa liberté ce vendredi après 8 mois d’emprisonnement. Il était poursuivi pour « diffamation et injure contre le Chef de l’Etat et d’incitation à la haine et à la violence ».
Ce vendredi, le leader de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), Cellou Dalein Diallo interpellé sur la question par des journalistes, a  déclaré que l’arrestation de son militant n’est pas fortuit. Lisez plutôt.
« La détention d’Ibrahima Sory entre dans le cadre de la volonté de M. Alpha condé d’intimider les militants de l’opposition en utilisant, bien entendu, la justice. Parce qu’aujourdhui, vous n’êtes pas sans savoir que la justice est à son service. Le harcèlement judiciaire touche beaucoup de militants de l’opposition, beaucoup ont été arrêtés arbitrairement, certains dans leurs domiciles, ils ont été déférés sans aucun motif valable. C’est la campagne d’intimidation qu’Alpha a déclenchée pour justement s’offrir ce troisième mandat. Vous le savez, il a déjà éliminé Kéléfa Sall du circuit de la Cour constitutionnelle parce que c’est quelqu’un qui avait exprimé son opposition au tripatouillage de la constitution. Aujourd’hui, le seul obstacle c’est la rue et il est en train de tuer la rue en militarisant Ratoma et en procédant à des arrestations et à des condamnations sans aucun motif valable. »