Liberté provisoire ou maintien en prison: le syndicaliste Mara sera situé sur son sort ce jeudi

mai 9, 2018 11:09
0

Ses avocats et son épouse espéraient le voir en liberté provisoire ce mercredi, mais le syndicaliste Aboubacar Sidiki Mara ne sera situé sur son sort que ce jeudi matin après avis du Procureur Sidy Souleymane N’Diaye.

En quittant le tribunal de première instance de Dixinn, à 15 heures,  Me Paul Yomba et Mariama Fodé Camara, l’épouse du syndicaliste, ont voulu tout de même rester optimistes.

«Tout va bien, il ne reste que l’avis du Procureur. On nous a finalement dit de venir demain matin, et on espère que notre client sera mis en liberté provisoire en attendant son procès », nous a indiqué Me Paul Yomba Kourouma, l’un des deux avocats du syndicaliste.

Arrêté tard dans la nuit du dimanche 6 mai, alors qu’il se rendait à Kamsar pour y rencontrer des travailleurs dans le secteur minier,   Aboubacar Sikidi Mara, Secrétaire général adjoint de l’UGTG (Union Général des Travailleurs de Guinée), a été ramené à Conakry où il a été inculpé de « trouble à l’ordre public et incitation à la révolte.» Placé sous mandat de dépôt mardi, ses avocats et son épouse accuse les autorités du pays d’être derrière l’affaire.

« M. Mara a été arrêté dans les conditions que toute l’humanité progressiste, tous les défenseurs de droits de l’homme, et toute personne éprise de justice, de paix et d’égalité, réprouvent… Il a été enlevé par les autorités, qui n’ont ni le titre, ni le droit et ni encore la qualité en occurrence le gouverneur de la région administrative de Boké qui a reçu l’ordre impératif du chef de l’Etat d’enlever Aboubacar Sidiki Mara qui était en plein exercice de ses activités syndicales », a dénoncé, mardi, Me Paul Yomba Kourouma.