Ligue africaine des champions : le Horoya battu (0-2) à Casablanca

0
1007

Méconnaissable, notamment à la première période,  le Horoya AC  s’est fait battre (0-2) à Casablanca par le Wydad (WAC). Les Rouges et Blancs de Matam sont en danger dans un groupe C désormais dominé par les champions africains en titre.(photo d’archives)

Mené très vite à la 12ème et à la 18ème minute (par Mohammad Onajem) de la première période, le Horoya a longtemps couru derrière le score sans jamais parvenir à marquer  ne serait-ce qu’un but. Ocansey Mandela a pourtant eu la balle du 2-1, mais l’attaquant du Horoya a manqué l’occasion de réduire le score.

A l’image de la première période (zéro tir cadré), le début de la deuxième période sera encore dur pour le Horoya. N’eut été le retard du nigérian Babatunde sur une passe de l’extérieur du pied droit d’El Hadad,  le Wydad aurait tué le match dès ce début de la seconde période.

Tantôt grâce à la maladresse de l’adversaire, tantôt grâce à ses défenseurs ou son gardien Khadim Ndiaye (l’international sénégalais), le Horoya a pu se tirer d’affaire. Après quoi, les deux équipes sont rentrés dans un faux-rythme à partir de la 60ème minute et qui a duré une dizaine de minutes.

Le Horoya s’est réveillé à un quart d’heure de la fin du match, mais ni Yacouba Mendo ( rentré à la place d’Agogo), ni Mensah ou Ocansey Mandela n’ont su vraiment inquiéter la charnière du Wydad composé de l’Ivoirien Cheik Komara ( auteur du premier but) et des Marocains Nahiri, Gaddarine et Noussir. Le gardien Ahmed Reda Tagnaouti a donc passé 93 minutes tranquilles au stade Mohamed V de Casablanca. En revanche, malgré ce réveil du Horoya, le troisième but du Wydad n’a jamais été loin.

Avec cette défaite, le Horoya laisse filer Wydad seul à la tête du groupe C avec 8 points. Le club de la banlieue de Conakry n’est pas éliminé de la course à la qualification aux quarts de finale, mais devra gagner contre l’As Togo-Port (3 pts)  à Conakry et bien négocier le difficile déplacement chez les Sud-africains de Mamelodi Sundowns avec lesquels ils sont désormais à égalité de point (5pts). Et ces deux derniers matchs se joueront les 17  et 28 août prochain. Avec le retour de son capitaine Aboubacar Gal Camara, suspendu pour cumul de carton, et trois autres absents de ce samedi (Mohamed Djibo, Pape Amadou Touré et Sékou Amadou Camara), le Horoya pourra peut-être atteindre l’objectif.