voir Plus
    dimanche, 18 avril 2021
    26 C
    Conakry
    «Le plaisir de vous informer objectivement sans biaise ni tabou est notre crédo». YBS

    Ligue des champions CAF : 24 ans après, le Horoya prendra-t-il sa revanche contre le stade malien ?

    Le Horoya Athétic Club de Guinée sera face au Stade malien ce samedi 10 août 2019 au stade Modibo Kéita de Bamako. C’est au compte des matchs aller des tours préliminaires de la ligue des champions africaine.

    24 ans après, le Horoya AC prendra-t-il sa revanche ?

    Pour la petite histoire, ces deux clubs se sont rencontrés une seule fois de leurs histoires, en 1995. C’était dans la même compétition. Et c’est le Stade malien qui l’a emporté sur le score d’un but à zéro à l’aller grâce à un Seyba Lamine Traoré. Au match retour à Conakry, le score était d’un but partout. Depuis, le destin de ces deux formations ne s’est jamais croisé en campagne africaine.

    Le handicap du Stade malien

    Depuis deux ans, le football malien est miné par une crise qui secoue la fédération malienne de football. Le Mali est en manque de championnat depuis octobre 2017 et compte le reprendre ce 16 août. Avec seulement les 7 matchs amicaux joués par ce club, le coach Djibril Dramé reste confiant.

    « Il faut que nous travaillions main dans la main, et si nous cheminons ensemble, je suis sûr qu’on aura un coup à jouer » at-il déclaré au micro de FootMali.

    Quant à Didier Da rosa, le coach du Horoya AC, il reste confiant dans la capacité de ses joueurs à répondre au combat physique malgré la température.

    « Nous sommes confiants, avec le travail effectué. Nous savons que la température ne sera pas la même qu’à Conakry, mais nous saurons répondre au combat physique », a-t-il déclaré.

    Faut-il rappeler que le match est prévu à 16 heures 30 minutes, au stade modibo Kéita de Bamako.

    À LIRE AUSSI

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    PUBLIREPORTAGE