Linsan – Kindia : un village d’éleveurs attaqué, plusieurs cases incendiées

juin 30, 2019 10:05

Les faits se sont déroulés dans l’après midi de ce samedi 29 juin au village de Korso relevant du district de Simminiya à Linsan situé à plus de 80 kilomètres de la ville de Kindia. Des individus assistés des hommes en uniforme sont venus pendant que les occupants du village étaient dans les travaux champêtres, pour mettre le feu au village nous apprend-on.

La rédaction de Guinéenews© y a fait un tour pour toucher du doigt à cette triste réalité.

Dans le village complètement rasé, pendant que les hommes sont préoccupés à traquer les présumés assaillants, les femmes et les enfants sont assis sous un arbre contemplant les biens calcinés.

Sur les circonstances de l’attaque, Oumou Hawa Diallo l’une des deux femmes présentes au moment des faits se souvient. « Des jeunes de Toneta accompagnés des hommes en uniforme sont venus pour un premier temps nous menacer de sortir, c’est ainsi qu’ils ont commencé à mettre le feu sur les cases une à une. J’ai demandé aux agents pourquoi ils mettent le feu sur les cases, il y a un qui m’a répondu qu’ils ont été mandatés. Parmi les auteurs, j’ai reconnu deux du village de Toneta : Moussa et Sinè », explique t-elle.

Sadou Sow, un habitant du village très déçu ajoute : « Pendant cette période hivernale, nous maintenons nos troupeaux dans les enclos. Nous passons la journée dans les champs. Hier, dans la soirée du retour du champ, nous avons été surpris sur ce qui s’est passée à notre absence. Tout est parti en fumée. Nous passons la nuit dehors. Hier, toute la pluie était sur nous. Personne n’a pu fermer l’œil même les enfants. »

Pas de perte en vie humaine, mais les dégâts matériels sont considérables. Fatoumata Binta, une vielle de plus de 60 ans indique : « Ici, neuf cases ont été brulées, dans le village voisin trois cases et de l’autre côté deux cases. Nous avons tout perdu (habits, radios, téléphones, argent) même les œufs en état de couvaison ont été détruits. Depuis, tout le bétail est en divagation ».

Les traques ont conduit pour le moment à l’arrestation de 8 personnes. Certains ont été arrêtées sur des motos au moment qu’ils cherchaient à quitter Simminiya.

Selon les informations recueillies sur les lieux, ce village a été formé depuis quatre ans par ces éleveurs ceci grâce à l’accord des sages du village de Toneta dont Karamoko Facinet et Karamoko Souleymane. Depuis, la cohabitation est sans défaut.

Nous y reviendrons.