L’Internet des objets, Mythe et réalités en Guinée

0
1028

Téléphones, montres, voitures, stylos tous connectés à l’Internet, le phénomène des objets connectés est une mode en Guinée. Pour autant les utilisateurs sont-ils conscients des risques de sécurité et de confidentialité ?

C’est pour répondre à cette interrogation que le Chapitre Guinéen de l’Internet Society a organisé samedi 6 octobre dernier, un atelier de sensibilisation sur la sécurité des objets connectés à son siège sis à l’université de Simbaya dans la commune de Ratoma, dans le cadre du Chapterthon 2018, compétition mondiale des chapitres ISOC.

Le thème de cette année porte sur les objets connectés ou internet of things en anglais (IoT). Le Chapitre Guinéen a développé le sous-thème Objets connectés : Mythe et réalités en Guinée.

Devant une cinquantaine d’invités venant de tous les secteurs : public, privé, société civile, étudiants, Mr Kourouma Aboubacar, Président de ISOC Chapitre Guinéen, a introduit l’atelier en expliquant que l’un des objectifs de l’atelier est de former et réveiller les consciences des participants sur la sécurité des objets connectés. Il a souhaité que chacun des participants soit un ambassadeur de la sécurité des IoT en Guinée afin de sensibiliser le maximum d’utilisateurs des objets connectés pour en faire un bon usage.

Mr Lamah Boniface, vice-président du Chapitre et par ailleurs coordinateur du projet Chapterthon2018, a présenté la problématique de la sécurité et du cadre de confiance des IoT. Deux guides ont été distribués aux participants : le guide de conseils aux utilisateurs des IoT ISOC-Guinee-Conseils _utilisateurs_IoT et le cadre de confiance, de sécurité et de confidentialité des IOT.ISOC-Guinee-OTA-Cadre-Confidentialite-Securité-IOT

L’atelier a pris fin par la mise en place d’un groupe en charge de la création du cadre de concertation des IoT en Guinée, plateforme qui aura pour mission principale le plaidoyer pour la règlementation et le bon usage des IoT en Guinée, une première.

Les participants se sont, en tout cas, engagés à contribuer à l’effort de sensibilisation sur le bon usage des IoT en Guinée avec surtout la préservation des données à caractère personnel.