voir Plus
    samedi, 17 avril 2021
    26 C
    Conakry
    «Le plaisir de vous informer objectivement sans biaise ni tabou est notre crédo». YBS

    Littérature : Fadaman Itala Kourouma écrit un livre sur la planification des activités agricoles 

    La maison d’édition l’Harmattan-Guinée a organisé la cérémonie de dédicace de l’écrivain Fadaman Itala Kourouma, Directeur national de l’Administration du territoire, ce samedi 27 février 2021. Ledit ouvrage s’intitule « Planification des activités agricoles dans les pouvoirs révolutionnaires locaux du Commissariat général de la Révolution de Nzérékoré ».

    Il compte 125 pages et est tiré du mémoire de l’auteur, pour contribuer à la stratégie actuelle de développement agricole de la Guinée. Après avoir rendu grâce à Dieu pour l’avoir gardé jusqu’à ce jour pour présenter sa thèse de mémoire retravaillée, Fadaman Itala Kourouma a dit que cela tient compte de la constance même de la thématique.

    « L’agriculture est un secteur qui vit, comme on le dit, le jour au jour. C’est un pilier de croissance. Donc, voyant la méthode pédagogique empruntée et surtout la trajectoire scientifique qui s’est imposée au moment de l’élaboration de ce mémoire, je me suis dit que je peux le ressortir, le transformer en livre pour qu’il soit à la disposition de tout le monde. Que les spécialistes s’en servent. Et que même tous ceux qui sont du domaine du développement rural s’en servent, pour qu’on puisse donner un tonus à la politique de développement agricole de notre pays », en a-t-il appelé.

    Citant le programme présidentiel qui met un focus sur le renforcement et l’épanouissement du secteur du développement agricole, du développement rural en général, l’auteur soutient que cet ouvrage devrait servir à orienter les spécialistes et même les paysans dans le cadre l’amélioration des conditions de vie des populations à travers le secteur vital de l’agriculture.

    L’agriculture est un secteur porteur de croissance. Et l’auteur semble en être conscient mieux que quiconque. Toutefois, il tente de comprendre comment, avec toutes ses potentialités, la Guinée continue à importer du riz. « Comment on peut comprendre que la Guinée qui exportait des milliers de tonnes de banane et de café depuis le temps colonial se retrouve aujourd’hui au bas du plancher? Ce n’est pas normal ! Il faut donc qu’on se serve de toutes ces directives-là qui sont des directives scientifiques, mais à la portée de tout le monde, pour essayer d’améliorer l’évolution des conditions de travail pour que l’agriculture fasse émerger notre pays et que la Guinée soit ce qu’elle a été au temps colonial », a-t-il lancé.

    Dans son ouvrage, M. Kourouma explique comment la planification générale peut servir la planification agricole, exhume les problèmes qui entravent le développement agricole et fait des préconisations. D’ailleurs, il est allé jusqu’à faire un calcul économique pour prouver jusqu’où l’agriculture peut être rentable.

    A retrouver dans les rayons de la maison d’édition l’Harmattan-Guinée sise à Almamya dans la commune de Kaloum.

    À LIRE AUSSI

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    PUBLIREPORTAGE