Loi de finances 2019 : le budget de l’Elevage en hausse de 80%

décembre 9, 2018 3:50

Le ministre de l’Elevage et de la production animale, Roger Millimono, a présenté décliné, ce samedi 8 décembre 2018, le projet de budget 2019 de son département à l’Assemblée nationale. 79,52%, c’est le taux d’augmentation des ressources financières accordées à son département.

En 2019, le ministre a soumis aux députés un budget de 29 milliards 831 millions 596 mille, soit une hausse de 79,52%. Malgré cette hausse, le ministre Roger juge son budget insuffisant pour réaliser ses ambitions. Il confie avoir préparé un avant-projet de budget de prèss de 120 milliards GNF.

« Il est vrai que la Loi de finances 2019 du ministère de l’Elevage a certes été substantiellement augmenté, comparativement à 2018. Mais très malheureusement, il ne permet pas de mettre en œuvre le plan d’actions élaboré par le département, notamment les initiatives présidentielles d’amélioration génétique de la race bovine par le biais de l’insémination artificielle. C’est pourquoi, le ministère de l’Elevage avait préparé un avant-projet de budget 2019 qui s’élève à la somme de 119 milliards 786 millions 198 mille GNF », s’est-il plaint.

Contrairement à certains départements ministériels qui consacrent la majorité de leurs budgets aux traitements et salaires du personnel, le ministère de l’Elevage accorde plus d’importance à l’investissement. Un montant de 16 milliards 505 millions GNF a été consacré au volet investissement en 2019 contre  3 milliards 518 millions 222 mille 744 GNF, soit une augmentation de 12 milliards 986 millions 777 mille 256 GNF.

Lors de la loi de finances 2018, le ministère de l’Elevage avait un budget de 16 milliards 617 millions 805 mille 849 GNF.