Loi de finances rectificative 2018 : D’importantes mesures attendues des parlementaires

août 16, 2018 12:48
0

La première session extraordinaire de l’année 2018, s’est ouverte lundi 13 août en présence des membres du gouvernement et des institutions républicaines. Deux points étaient à l’ordre du jour : Le projet de Loi de Finances rectificative exercice 2018 et la loi relative à l’asile et à la protection des Réfugiés en République de Guinée.

Dans son discours, le conseiller du chef de l’Etat auprès des institutions républicaines a exprimé l’intérêt de cette session pour le gouvernement.

D’entrée, Mohamed Lamine Fofana a rappelé que cette session s’ouvre dans un contexte socio-économique qui mérite de retenir l’attention de tous les Guinéens dont les élus du peuple.

Selon lui, c’est cette situation qui explique la convocation de la session, afin de donner l’occasion à l’Assemblée nationale de passer en revue l’exécution de la Loi de Finances initiale 2018 adoptée à la fin de l’année 2017. Un exercice qui permettra, a-t-il indiqué, d’apporter les corrections nécessaires que la conjoncture socio-économique a imposées au gouvernement.

La Loi de Finances rectificative vise à modifier à la hausse ou à la baisse les dépenses et les recettes prévues par la Loi de Finances initiale. Elle est votée en cours d’année comme c’est le cas compte tenu de l’évolution de la conjoncture économique et financière.

« Cette session s’inscrit aussi dans le cadre de la mise en œuvre imminente en tout cas pour l’exercice 2019 d’importantes mesures relatives à la redynamisation du travail gouvernemental visant le processus de la préparation du budget de l’Etat, tel que conçu au cours de l’atelier gouvernemental du 4 août dernier sous l’égide du Premier ministre, chef du gouvernement », a ajouté M. Fofana.

De même, a souligné le conseiller du chef de l’Etat, l’adoption de ce texte permettra au gouvernement de procéder aux modifications nécessaires dans l’exécution du budget en cours conformément aux dispositions de la Loi organique relative à la Loi des Finances.