Lola: des enseignants accusés de rançonner les élèves pour avoir un numéro de PV pour les examens

juin 12, 2018 2:50
0

Depuis quelques jours une rumeur défraie la chronique à Lola les élèves qui font l’examen d’entrée en 7ème et ceux de 10 année sont victimes d’arnaque de la part de certains professeurs et enseignants du primaire, selon les élèves de ses établissements.
Pour avoir le PV, les enseignants et les professeurs demanderaient une somme de 2000 à 5000 francs guinéens.

Après plusieurs enquêtes au collège central de Lola, au collège Tenenboulou, à l’école primaire Tighen Boulou où les élèves accusent certains professeurs et enseignants de leur soutirer de l’argent, certains élèves se sont exprimés sous anonymat pour dénoncer ce comportement des enseignants qu’ils qualifient contraire au métier d’enseignant.
Roger Traoré de la DCE (direction communale de l’éducation) de la commune urbaine de Lola a démenti cette information. Selon lui, les autorités éducatives ne sont pas au courant de cette affaire et elles condamnent ce comportement avec fermeté, et qu’elles vont lancer une enquête.

Selon monsieur Roger Traoré, le directeur préfectoral de l’éducation avait demandé un fond de soutien à l’examen que lui et ses collègues ont payé depuis longtemps.
Le lendemain les élèves rencontrés sur le chemin de l’école ont tous réagi qu’ils ne comprennent pas cette situation : « ils nous demandent 5000 francs guinéens au collège central pour soutenir les délégués qui viendront superviser l’examen. »

Interrogés les parents d’élèves se sont demandés pourquoi une contribution des élèves pour soutenir l’examen alors l’Etat finance les examens nationaux à des milliards.
Le principal du collège central de Lola a refusé de répondre à nos questions et les directeurs des écoles primaires ont tous démenti, affirmant que c’est une rumeur propagée par des élèves indisciplinés.

Néanmoins, les responsables de l’éducation de la préfecture ont lancé une enquête pour élucider cette affaire pour démasquer les responsables de cette arnaque.
Quant au directeur préfectoral de l’éducation de Lola, Saramoudou Kourouma et les services d’examen s’activent actuellement pour mettre fin à cette rumeur et pour prendre les dispositions idoines pour une très bonne organisation des examens nationaux dans la préfecture de Lola.

Il faut signaler que depuis le début de cette rumeur, les responsables de l’éducation sont sur pied pour redorer l’image de l’éducation, à une semaine du début des examens nationaux.