Lola : des Ivoiriens qui occupaient illégalement la forêt de Déré remis à leurs autorités

juillet 5, 2019 6:55

Une délégation conduite par le préfet de Lola s’est rendue le jeudi 4 juillet sur le site de la forêt classée de Déré, située dans la sous-préfecture de N’Zo (à 30km de la commune urbaine) et à 10km de la frontière ivoirienne.

Composée du directeur général du corps des conservateurs de la nature, colonel Namory  Kéita et du directeur du CEGENS (centre de gestion du Nimba et Simandou ), colonel Papa Condé, cette mission visait à sensibiliser les éleveurs qui occupent illégalement le domaine des monts Nimba et à remettre à la disposition des autorité ivoiriennes six  ivoiriens interpellés, il y a quelques jours, dans la forêt classée de Déré par les agents des eaux et forêts  et de la gendarmerie guinéenne.

La délégation ivoirienne était conduite par le directeur de l’office ivoirien des parcs et réserve de Danané (OIPR), commandant Mobio Adéké Antoine Marxime. Ce dernier a promis aux autorités guinéennes que tout sera mis en œuvre pour que ces personnes soient condamnées par rapport à leur forfaiture.

Selon le commandant Mobio, le premier groupe qui a été arrêté, a été jugé et condamné à un mois de prison assorti d’une amende de 100 milles francs CFA.   Dans la même logique, le colonel Papa Condé a rappelé que parmi ce groupe d’occupants illégaux récemment interpellés, figuraient également des Guinéens. Quant à leur sort, l’officier a indiqué que la justice de Lola sera saisie afin qu’ils soient jugés et condamnés à la hauteur de leur forfaiture.

De son côté, le préfet de Lola a rappelé l’importance de la forêt classée de Déré dans la régulation du climat. Il s’est engagé, à cet effet, à tout mettre en œuvre pour sauvegarder ce site de Déré.