Lola : inhumation de Roger Bamba ce dimanche sur fond d’amertume

0
388

Roger Bamba, militant de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), décédé en détention à la maison centrale de Conakry, a été inhumé  ce dimanche à Lola, sa terre natale, dans le sud-est de la Guinée. Parents et amis se sont mobilisés à cette occasion, pour  assister à  la messe de requiem qui s’est déroulée  dans la  famille Bamba,  avant que le corps ne prenne la route pour  le  quartier Tighen-mo 2,  dans le secteur Gbatota sur la route  de Gama berema, où repose désormais Roger Bamba.

Au cours de la messe de requiem  qui a été  présidée   par le curé de  l’église catholique de Lola, Félix Nicolas Folié, les participants ont prié pour le repos de l’âme de Roger Bamba.

Prenant  la parole  à cette occasion, Joachim Baba  Millimono,  vice-coordinateur  de la cellule de communication  de l’UFDG et membre du bureau politiquea rappelé que  Roger Bamba semblait avoir bien  compris   le  verset 13  du chapitre 5  du livre de Mathieu.

Il avait si  bien compris cet enseignement  qu’il propageait de la joie,  de la lumière  partout où il était.

Et d’affirmer : «  je suis un ancien pensionnaire de la maison centrale, j’ai vécu six mois en prison à la maison centrale de Conakry  où  Roger  est mort.

 Je connais les conditions de détention  mais  Roger dans sa prison, était celui qui apportait le sourire aux autres ».

Puis d’ajouter « lorsque le vice-président et son coordinateur ont été conduits à la prison,  c’est celui qui partait recevoir leurs repas.  Jusqu’à sa mort, il est reste jovial, il est resté  gentil  et il s’excusait lorsqu’il  faisait du tort à quelqu’un », a-t-il témoigné.

Pour sa part  Fromo Bamba,  le  frère aîné  de Roger Bamba  a exprimé  un sentiment  de regret et d’amertume  suite à la disparition de  Roger  Bamba,  qui a voulu se battre pour la restauration de la démocratie en Guinée.

« Je  retiens de Roger,  un jeune combattant  qui s’est battu jusqu’à perdre son âme  pour l’instauration de la démocratie en Guinée. Son apport était grand. C’est lui qui m’assistait beaucoup  dans la famille, c’est lui  qui finançait les études des enfants.  Même s’il y avait des problèmes dans la famille,  c’est lui qui arrangeait  ces choses », a-t-il relevé.

Né  le 03 août  1980   à Bouzouta  dans la sous-préfecture  de Gama, Roger Bamba est entré  à l’école  primaire  de ce village, avant de venir faire le collège à Gama Brema,  puis le  lycée à Lola.

 Il fréquente le lycée Félix Roland Moumié de Nzérékoré, puis  l’université  à Conakry  à Gamal Abdel Nasser  département chimie industrielle.

Ce fonctionnaire parlementaire   embrassa  la politique et devient  un  communicant très actif du  parti de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG).