Lola: le chimpanzé qui sème la terreur à N’zoo a été enlevé !

octobre 13, 2018 4:20
0

Le gros chimpanzé qui fait trembler les populations des villages de Lola depuis près de six ans vient d’être pris. La nouvelle a été accueillie dans la région avec joie. Les  habitants des villages de N’Zoogouela, de Kogota, de N’Zoo et même ceux de Lola ont poussé un ouf de soulagement. Ils peuvent désormais circuler sans la peur au ventre ni dans le dos.

Depuis plus de six  mois, la présence du primate avait été signalée dans la sous préfecture de Tounkarata et Nzoo depuis un semestre.  Ce chimpanzé a semé  la terreur en agressant des femmes et des passagers dans les véhicules de transport.

A Kogota dans Tounkarata, ce gros chimpanzé agresse  les passants,  les voyageurs dans les gros camions. Tenez-vous bien !  Il monte  sur les véhicules qui se rendent au marché hebdomadaire du village. Souvent ce chimpanzé rentre dans le marché  pour  prendre tout ce qui lui plait au  en présence de la population qui hésite de tuer  cet animal protégé en Guinée.

Le vendredi dernier, le même chimpanzé a été vue  à Nzoogouela  dans la sous préfecture de Nzoo. Interrogé, un témoin  a affirmé qu’ils ont informé les Eaux et Forêts  et les Japonais qui sont  à Bohossou. Ceux-ci ont affirmé que cet animal n’est pas du groupe du Mont Nimba

La menace de cet animal  commence à inquiéter  les motards et les piétons. Et pour cause. Autrefois,  le chimpanzé a agressé une dame.  Déchiré son pagne.  Elle a eu la vie sauve grâce à un passant   qui pris un caillou pour  le cogner. C’est grâce à ce coup de pierre  que l’animal a laissé  la femme  Beaucoup d’automobilistes qui empruntent cette route ont été victimes de primate…

Fatiguées des attaques répétées,  les populations ont fait appel aux responsables des Eaux et Forêts de Macenta d’où est originaire le chimpanzé, pour  venir le prendre. Arrivés sur les lieux, les agents ont tiré à  balles blanches sur lui. Il s’est endormi et ils l’ont embarqué à bord de leur véhicule. .

Il faut enfin retenir que ce chimpanzé  a semé la terreur dans la zone pendant  six ans. Son enlèvement est un ouf de soulagement pour les habitants de  N’Zoogouéla et de ceux de Zogota.