Lola : les célèbres chimpanzés de Bossou menacés de disparition

août 2, 2019 11:45

Au nombre de plusieurs milliers dans les années 60, les célèbres chimpanzés de Bossou, localité située au sud-est de la capitale Conakry, dans la préfecture de Lola, sont aujourd’hui au nombre de sept.

Plusieurs raisons expliquent cette réduction drastique de leur nombre. Entre autres, des difficultés de reproduction. « Les chimpanzés ne se reproduisent pas parce qu’ils ne s’accouplent pas. Ils sont issus d’une même famille et se considèrent comme frères et sœurs », explique Jean Mamy, maire de la commune rurale de Bossou.

Selon le maire, les Chimpanzés de Bossou émigrent donc vers les monts Nimba où ils peuvent trouver des femelles avec lesquelles s’accoupler. D’autres partent vers le Libéria et ne reviennent souvent plus en Guinée.

L’autre raison donnée par le maire, c’est que l’habitat des chimpanzés est menacé à Bossou. « La végétation des monts Nimba est menacée, mais nous sommes en train de prendre des dispositions pour reboiser. Il y a un corridor qui doit lier le mont Gban – qui abrite les chimpanzés de  Bossou – aux monts Nimba. Ce corridor doit être reboisé et préservé pour permettre le déplacement des chimpanzés entre les deux monts. Sinon, ceux qui vont aux monts Nimba ne reviendront plus », a expliqué le maire.