Lola: les cours boycottés par les enseignants ce lundi

octobre 15, 2018 5:56
0

Les enseignants de la préfecture de Lola  ont organisé ce lundi 15 octobre une assemblée pour élire les 17 membres du SLECG. Réunis ce matin à la tribune du stade  préfectoral avec ses amis, le représentant du SLECG, version Aboubacar Soumah a salué  la bonne marche de la grève.

Se réunir chaque lundi est une nouvelle stratégie pour, selon les grévistes de Lola, gâcher la semaine. «J’ai jugé nécessaire de couper la tête de la semaine, le reste, c‘est la corde.  Désormais, c’est à partir de lundi que nous allons boycotter les cours….»

Selon Thierno Mamadou Barry, le premier secrétaire,  chargé de l’information, l’objectif de la réunion, c’est de faire le compte rendu de ce qui se passe à Conakry et meubler le bureau préfectoral du SLECG, mais aussi sensibiliser les membres et mettre tout le monde  au même niveau d’information.

«Nous  sommes à l’écoute. Nous demandons aux autorités de négocier avec Aboubacar Soumah.  Tout le monde  veut reprendre les cours… Si ton enfant te demande 100fg, si tu as 25 francs guinéens, donnes-lui.  Tu le dorlotes»,a-t-il expliqué.

A la question de savoir pourquoi  il n’existait pas un bureau du SLECG à Lola,  Thierno Mamadou Barry dit que cela était dû à l’ingérence des autorités. Comme quoi, il y avait de l’intimidation. Et comme Il restait deux personnes, c’est pourquoi ils ont meublé le bureau à  17 personnes.

« On a dit 8 millions de GNF. L’Etat doit nous proposer  ce qu’il a… Nous avons demandé 100%, cela ne veut pas dire que l’Etat doit payer obligatoirement les 8 millions ! Nous menons cette lutte pour  tout  les enseignants, les principaux  proviseurs et DPE »

Il faut retenir que depuis plus de deux semaines, les écoles publiques sont paralysées à travers le pays.