Lola : les enseignants contractuels communautaires sans salaires depuis deux mois

décembre 21, 2018 9:19

Les  enseignants contractuels communautaires de Lola sont sans salaires ni primes depuis deux mois.  Ils vivent dans une situation précaire. Les propositions, les promesses et les engagements pris par les autorités ne sont jusqu’ici mis en exécution. Cette situation préoccupe aujourd’hui les responsables de l’éducation de la Préfecture.

interrogé, Félix Gomou, professeur chargé des cours d’histoire au collège Tinghen Boulou, soutient que malgré l’appréciation des inspecteurs de la DPE et d’IRE du travail des stagiaires, rien n’est encore fait pour eux. Il précise par ailleurs que certains contractuels avaient commencé depuis 2012.

L’enseignant dit regretter  le recrutement de nouveaux contractuels sans avoir réglé la situation  de ceux qui sont déjà en situation de classe… Pire, des gens sans niveau ou qui n’ont rien à voir avec l’enseignement.

Selon Félix Gomou, depuis la fin du mois d’octobre, les enseignants ont  posé le problème à  la Direction des Etablissements Scolaires,  les Principaux et les DPE qui ont pris acte de leurs préoccupations. Ces responsables aux dires de M.Gomou, ont promis de remonter l’information. Toutefois, ils ont laissé entendre  que c’est l’APEAE ( association des parents d’éleves) qui  devrait payer les enseignants contractuels communautaires.

A l’approche  de la fête de Noël et celle de la Saint Sylvestre, Félix Gomou s’inquiète pour lui-même ainsi que ses collègues qui tirent le diable par la queue.

Ainsi pour terminer,  il lance un appel au ministre de l’Education afin  de prendre en charge ces jeunes qui ont tout abandonné pour  enseigner depuis des années  dans les écoles.