Lola: pas de grève, mais les prix des denrées et des transports à la hausse

juillet 5, 2018 9:02
0

Quatre jours après l’augmentation du prix du carburant, les prix des denrées de première nécessité et le transport flambent à Lola, a constaté sur place Guinéenews.
Du piment au sac du riz, les prix ont été revus à la hausse. Interrogée, Mawa Kourouma, vendeuse de  poisson n’a pas  mâché ses mots.  Selon elle, le prix  du carton de poisson  a augmenté : « Tenez, le carton qu’on achetait à 350.000fg est  aujourd’hui  vendu à 420.000fg.»  Tout comme Mawa, Makouragbè, une autre vendeuse précisé: « le carton de poisson sardine qui était à 270.000fg est passé à  370.000fg. »

Quant à Ibrahim Doré, syndicat  indépendant, il se dit frustré face à l’augmentation du prix du carburant à la pompe. « Les frais de transports ont même évolué. De Lola à N’Zérékoré, il faut débourser aujourd’hui 15 000fg. Avant, c était à 10 000fg. La situation est délicate pour  nous  au marché  noir où le litre de carburant se négocie  entre 11000fg et 11500fg ».

Ali Camara, Vice-président des syndicats des taxis-motos, déplore, lui, cette situation qu’il juge compliquée. « Si vous  avez déjà  les 90% des conducteurs de motos  qui se ravitaillent sur les marchés noirs où le prix d’un litre s’élève à 11000fg ou à 12000fg… Les gens  comprennent mal l’augmentation du transport inter quartier», a-t-il déclaré, dépité.

Interrogé, le président de la Chambre de Commerce Préfectorale, pense que le prix semble stable sur le marché mais il affirme tout de même que l’espoir est permis.

Sur le marché des denrées alimentaires notamment celui  du riz  importé,  nous avons constaté que le prix  de 50kg se négocie entre 250000fg  et 270000fg.

Il faut rappeler par ailleurs que le mot d’ordre de grève lancé par les syndicalistes n’a pas été suivi à Lola.