L’opération ville morte : le mot d’ordre largement suivi en haute banlieue de Conakry

0
2071

L’opération journée ville morte appelée ce lundi 16 juillet par les organisations de la société civile réunies au sein des forces sociales a été largement suivie dans la haute banlieue de Conakry, a-t-on constaté sur place.

Sur l’autoroute Le Prince, de Sonfonia-Gare à Cosa, la circulation est très fluide, les magasins, les boutiques, les officines, les bars café sont fermés. C’est la atmosphère qui règne de Cosa jusqu’à Belle-vue en passant par Hamdallaye et carrefour Concasseur. Tout au long de la route, les forces de l’ordre sont postées aux différents carrefours. Un canon à eau est flanqué à l’angle au rond-point Bambéto.

Sur l’autoroute Fidèle Castro, même si les marchés refoulent le monde, il faut par ailleurs préciser que la circulation routière est complètement morose. Le grand marché de Matoto a totalement perdu son image habituelle. Au grand marché de Madina, le plus grand centre négoce du pays, plusieurs centres commerciaux sont fermés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.