Louis M’Bemba aux anges après le comeback d’Aboubacar Soumah du SLECG à l’USTG

octobre 30, 2018 1:38
0

Après la FESABAG (Fédération Syndicale Autonome des Banques, Assurances et Microfinances) et la FESATEL (Fédération Syndicale Autonome des Télécoms), c’est le tour au SLECG (Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée), dirigé par Aboubacar Soumah de signer ce mardi 30 octobre son comeback à l’USTG (Union Syndicale des Travailleurs de Guinée), sa centrale mère, a-t-on constaté sur place.

Cette réconciliation a été rendue possible grâce non seulement à la médiation de la CNTG (Confédération Nationale des Travailleurs de Guinée), des personnes de bonne volonté mais aussi, l’implication de l’épouse de feu Dr. Ibrahima Fofana, membre fondateur de l’USTG.

Interrogé, le Secrétaire général de l’USTG, Louis M’bemba Soumah se dit très ravi de se retrouver avec ses membres. Il a profité pour annoncer que le congrès de l’USTG se tiendra en novembre 2018 et qu’il va regrouper tout le monde sans distinction.

 «Aujourd’hui, j’ai un sentiment est indescriptible. Je suis dans les nues tellement que je suis content. Mon rôle en tant que doyen est de veiller sur l’institution qui est l’USTG pour mieux défendre les intérêts des travailleurs. Nous avons sacrifié toutes nos vies pour les travailleurs, il y a plus de 30 à 40 ans. J’ai été bastonné et j’ai fait huit fois la prison. Le syndicaliste n’est pas axé sur l’âge, c’est la capacité physique, intellectuelle et morale pour défendre les travailleurs. Nous sommes ici pour épauler les jeunes. Nous nous sommes battus pour que toutes les querelles puissent être effacées avant d’aller au congrès en début novembre. C’est un congrès qui sera digne de nom. Un congrès qui sera épaulé par toutes les institutions syndicales  nationales, africaines et internationales. Ce sera un congrès de démonstration pour montrer à la face du monde que l’USTG est une grande centrale syndicale en Guinée…»