L’UFDG est-il isolé : voici la cinglante réplique de Dalein à ses détracteurs

août 25, 2018 7:59
0

«Aujourd’hui, les Guinéens nous font confiance.  Ils adhèrent massivement au parti et soutiennent notre programme. On dit que l’UFDG est isolé, vous trouvez cela ridiculeRegardez dans les grandes villes, les capitales régionales. A Conakry, on a eu 76 conseillers contre 49 pour le RPG.  Nous étions largement premiers à Boké, à Kamsar, à Dubréka, à Kindia, à Mamou, à Labé. Je parle de capitales régionales. Nous sommes faiseur de roi à Siguiri, à Faranah entre le RPG et une liste indépendante…»

Ce samedi 25 août, l’UFDG a tenu son assemblée générale hebdomadaire présidée par son leader, Cellou Dalein Diallo. Après avoir souhaité la bienvenue aux nouveaux adhérents, principalement venus de Kaloum, il a invité ses militants et sympathisants à « rester mobilisés » pour la conquête du pouvoir en 2020.

Malgré une forte pluie qui s’est abattue ce matin sur Conakry, l’UFDG a encore mobilisé. Face à cet acte d’engagement hautement partisan, le Chef de file  de l’opposition a déclaré ceci à ses militants : « je ne suis pas surpris… Parce que les militants de l’UFDG m’ont habitué à braver les intempéries, la chaleur, la pluie et les bombes lacrymogènes pour être présents  là où le parti veut qu’ils soient présents.  Je tiens à vous féliciter pour cette constante dans la résistance et dans la mobilisation pour réaffirmer, à chaque fois que l’occasion vous est donnée, votre détermination à continuer que le combat que nous avons engagé pour le triomphe de la justice de la démocratie et de la paix dans notre pays ».

Face au départ de certains leaders politiques de l’opposition républicaine, le leader de l’UFDG a rassuré et a  demandé à ses militants et sympathisants « de ne pas du tout avoir de complexe. Je sais que vous n’en avez pas considéré que l’UFDG ou votre leader est isolé.  On ne peut être isolé que par rapport à la population».

Poursuivant, Cellou Dalein dira : « aujourd’hui, les Guinéens nous font confiance.  Ils adhèrent massivement au parti et soutiennent notre programme. On dit que l’UFDG est isolé, vous trouvez cela ridicule ».

Pour illustrer ses arguments, le chef de file de l’opposition invitera l’assistance à regarder les résultats des élections communales qui ont permis de mesurer le poids de chaque parti politique.

«…Regardez dans les grandes villes, les capitales régionales. A Conakry, on a eu 76 conseillers contre 49 pour le RPG.  Nous étions largement premiers à Boké, à Kamsar, à Dubréka, à Kindia, à Mamou, à Labé. Je parle de capitales régionales. Nous sommes faiseur de roi à Siguiri, à Faranah entre le RPG et une liste indépendante. Nous sommes grand deuxième à Macenta, à Gueckédou, à N’Zérékoré. Est-ce qu’on peut dire que l’UFDG est isolée ?  Nous sommes en démocratie et c’est le peuple qui doit choisir, qui doit montrer qui est isolé, qui ne l’est pas isolé », a rappelé Cellou Dalein pour qui, son parti et ses militants doivent « être fiers du travail [accompli].

« Vous devez être fiers du résultat … obtenu parce que nous sommes sûrs que ces résultats vont s’améliorer continuellement jusqu’en 2020 où nous serons inévitablement à Sékhoutoureya », a-t-il rassuré. Cela passera, selon lui,  par « la mobilisation ». Car, rappelle-t-il, « les velléités de contrecarrer [notre] marche vers la magistrature supérieure ne manqueront pas ».