L’UFR soutient qu’il « ne reste plus qu’un an pour que Sidya devienne président de la République »

janvier 5, 2019 4:36
Alors que le mandat des députés est arrivé à échéance sans qu’aucun parlementaire ne pipe mot à ce propos, les acteurs politiques guinéens privilégient beaucoup plus la présidentielle même si celle-ci n’aura lieu constitutionnellement qu’en 2020.
C’est le cas de l’Union  des forces républicaines (UFR) de l’ancien Premier ministre Sidya Touré. Lors de la présentation des vœux du nouvel an du parti ce samedi 5 décembre 2019, le président de séance, le député Ibrahima Bangoura l’a affiché devant qui veut l’entendre.
« Retroussez les manches et restez mobilisés jusqu’à l’installation du président Sidya Touré à Sèkhoutouréya. Car, il ne reste plus qu’un an pour qu’il devienne le président de la République. Le pouvoir est à notre portée. On le prendra ce pouvoir. Il ne nous sera pas donné », a rassuré le président de séance à la faveur de assemblée générale de son parti ayant eu lieu ce wee-kend, à Conakry.