Lutte contre Covid-19 en Guinée : MSF prête mains fortes aux organisations de la société civile

0
420

Dans le souci de briser la chaîne de la propagation du Coronavirus en Guinée,  l’ONG internationale Médecins Sans Frontières (MSF) a procédé ce mercredi 8 juillet à la distribution des kits sanitaires aux organisations de la société civile pour la défense des droits de l’Homme, la lutte contre le VIH/SIDA et la tuberculose.

La cérémonie de remise s’est déroulée au siège social de l’Observatoire communautaire sur l’accès aux soins de la santé en République de Guinée sis à la Minière dans la Commune de Dixinn.

Peu après la cérémonie de remise, Mme Diallo Mahawa Sylla, chargée des affaires humanitaires au niveau de Médecins Sans Frontières a rappelé que   le MSF/Belgique à travers ses projets VIH et palu collabore depuis 2003 avec les associations de la société civile pour la défense des droits humains, la lutte contre le VIH/SIDA, le paludisme et la tuberculose.

D’après Mme Diallo Mahawa Sylla, l’apport de MSF pour ces associations  de la société civile est basé sur les appuis techniques dans leurs activités de tous les jours. « Vu la préoccupation actuelle de la pandémie Covid-19 et connaissant l’engagement de ces organisations de la société civile dans la communauté, MSF a jugé opportun d’accompagner ces organisations de la société civile à travers les dispositifs notamment des kits pour le lavage des mains, des cartons de savon et des bavettes afin de couper la chaîne de  contamination du Coronavirus en Guinée», a-t-elle expliqué.

Parmi les 22 organisations de la société civile, figure la Plateforme Nationale sur les Questions de VIH et Tuberculose représenté à cette cérémonie par  Binta Nabé. «Nous remercions non seulement les donateurs MSF mais aussi, toute la dynamique qui accompagne ce geste. Nous avons travaillé depuis le début, chacun se bat de son côté mais cet appui de MSF nous réconforte et nous motive à plus d’un titre dans la mesure où nos cibles sont un peu spécifiques. Il s’agit des personnes vivant avec le VIH/SIDA ou tuberculose ainsi que celle vivant dans les prisons», a-t-elle indiqué avant d’inviter les autres organisations et partenaires à emboîter le pas.

Dans le même sillage,  Kadiatou Bodjé Baldé président de la Fondation Espoir Guinée (FEG), la toute première association des personnes infectées par VIH/SIDA en Guinée a remercié MSF qui ne cesse, a-t-elle fait savoir, d’accompagner les associations communautaires dans la lutte contre le VIH/SIDA. «Aujourd’hui, le Coronavirus est venu s’ajouter sur le VIH  qui empêche le traitement des personnes vivant avec le VIH. Actuellement, tout est concentré sur la Covid-19 alors que le VIH/SIDA est en train de faire des ravages dans la communauté», a-t-elle déploré.