Lutte contre Covid-19 : la Chambre des Mines de Guinée offre 80 mille bavettes à la SAG pour les communautés

0
467


Dans le souci de bouter la pandémie Covid-19 hors de nos frontières, la Chambre des Mines de Guinée (CMG) a procédé à la remise ce mardi 12 mai de 80 000 bavettes à la Société Ashanti Goldfields de Guinée (SAG). La cérémonie de remise a concerné sept mille bavettes au siège Société Ashanti Goldfields de Guinée sis dans la cité chemin de fer de Kaloum.

Peu avant la remise, Ismaël Diakité, président de la Chambre des Mines de Guinée (CMG) a rappelé que la SAG est l’un des grands contributeurs des sociétés minières dans le cadre du soutien à l’Agence Nationale de la Sécurité Sanitaire (ANSS) et au gouvernement dans le cadre de la riposte au Covid-19.

«La SAG comme toujours par le passé, répond à l’appel de la CMG, des communautés lorsqu’il y a des situations d’urgence mais aussi, lorsqu’il y a des opportunités de manifester notre responsabilité sociétale vis-à-vis des populations guinéennes», a-t-il fait savoir.

Et de poursuivre : «la SAG a donné dans le cadre de notre appel, plus de deux milliards de francs guinéens. Non seulement cette contribution est significative mais aussi, la SAG nous a donnés des orientations bien précises concernant l’utilisation de ses ressources. L’une des priorités était de produire des masques pour les populations et des communautés. Ces masques au nombre de 80 000 que nous sommes en train de produire vont être disponibles dans les prochains jours. Pour le moment, nous avons mille masques sous mains», a-t-il indiqué.

Dans la même logique, M. Diakité a fait comprendre que l’orientation de la SAG consistait à faire travailler les artisans guinéens notamment, les femmes et les jeunes. « Nous avons deux valeurs ajoutées, la première s’adresse à la lutte contre le Covid-19 que toute la Guinée est en train de mener et également la lutte pour que le travail continue pour qu’il y ait des activités génératrices de revenus au profit des femmes et des jeunes. C’est pourquoi, ces masques ont été produits dans les Centre d’Autonomisation des Femmes (CAF) soutenus par le gouvernement», a-t-il souligné.

Prenant la parole, Ousmane Bah coordinateur du bureau de la SAG à Conakry a remercié le président de la CMG au nom de son directeur général Abdourahamane Diaby pour avoir fédéré les contributions du secteur minier. Avant de rappeler que c’est un devoir pour la SAG de contribuer étant membre fondateur de la CMG mais aussi, pour satisfaire à ses obligations sociales.

«Je vous (président de la CMG, NDLR) rassure que ce don ira aux communautés. La distribution se fera par le directeur général de la SAG auprès des communautés environnantes. D’ailleurs c’est ce qui s’ajoute à ce que nous faisons au quotidien, nous avons installé au niveau de tous les villages environnants des kits de lavage de mains  suivi des sensibilisations dans les différentes radios sous l’initiative de la direction générale. Nous sommes en train de servir les autorités sanitaires au niveau de la préfecture de Siguiri, de Kankan, de Kouroussa jusqu’à Kindia. Nous allons également servir de cuivres pour permettre le lavage de mains…», a-t-il dit.