Lutte contre Covid 19 : Rio Tinto et son partenaire Chinalco au front auprès des communautés et du gouvernement   

0
511

665 seaux avec robinet, 665 cartons de savon, 665 cartons d’eau de javel, des thermo-flashs, des blouses médicales, des gans, près de 700 paquets de masque et des véhicules estimés à 150 mille dollars sont entre autres des dons offerts ce mercredi 15 avril aux structures sanitaires et aux communautés des préfectures de Forécariah et de Beyla par la société minière Rio-Tinto. La cérémonie de remise s’est déroulée au bureau de Simfer SA, dont les sociétés minières Rio Tinto et Chinalco sont toutes deux actionnaires,  à Coléah dans la commune de Matam.

Peu après la cérémonie de remise des dons, le Directeur général de l’Agence Nationale de la Sécurité Sanitaire (ANSS) Dr. Sakoba Keita a rappelé la contribution de qualité de la société Rio-Tinto depuis 2014 lors de la maladie à virus Ebola. « A l’époque, Rio Tinto a apporté une contribution majeure. Si elle répète la même action aujourd’hui, nous ne pouvons que se réjouir et d’ailleurs, c’est ce que nous attendons d’eux», a-t-il dit.

Parlant de ces kits sanitaires destinés aux populations se trouvant dans les zones d’intervention de la société Rio Tinto, Dr. Sakoba Keita a déclaré qu’il s’agit  de contribuer efficacement non seulement à la prévention mais aussi, à l’arrêt de la transmission inter humaine du Covid 19.

«J’invite les autres entreprises évoluant en Guinée, des ressortissants et la diaspora d’emboiter le pas à la société Rio Tinto. Ensemble, nous pouvons arrêter le virus si bientôt. Si tout le monde contribuait de la même manière, d’ici fin juin 2020, nous pourrons fêter la victoire contre le Covid 2019», a-t-il espéré.

Très ravi, El hadj Alhassane Camara préfet de Forécariah a promis devant des médias que ces dons seront utilisés à bon escient dans l’intérêt exclusif de sa communauté.  «Nous avons vu en première ligne le chef de l’Etat Alpha Condé avec des bavettes tout en se lavant les mains. Le président de la République vient encore de rendre le port de masque obligatoire pour tous les citoyens. Je promets que ces kits seront utilisés à bon escient. Les bénéficiaires seront obligés de porter les masques avant que nous ayons le complément pour toute la population de Forécariah», a-t-il expliqué.

 Pour sa part, le préfet  Beyla représenté par son Directeur des microréalisations, Sékou Camara dit ne pas être surpris de ce geste hautement humanitaire de la société Rio Tinto.  «Je ne suis nullement étonné de ce geste de la société minière Rio Tinto. C’est une habitude depuis le temps de la maladie épidémiologique  Ebola. La société Rio Tinto vient toujours au secours de la communauté. Il faut signaler que le fait de répondre vite à l’appel du gouvernement et de la communauté, nous ne pouvons que se réjouir en tant que les autorités chargées de la protection des populations. Donner aujourd’hui des kits de protection, permet sans doute de freiner la chaine de propagation du Coronavirus. Nous remercions hautement ce geste de la société Rio-Tinto», a-t-il indiqué.

 Prenant la parole, le Directeur général pays de Rio Tinto Biro Diallo a fait savoir que ce geste n’est qu’un début. D’après lui,  l’entreprise et son partenaire Chinalco sont fiers d’œuvrer aux côtés du gouvernement pour briser la chaîne de propagation du Coronavirus en Guinée.

«La maladie Coronavirus est mondiale. Depuis que nous avons appris que la Guinée a enregistré son premier cas en mars dernier, nous n’avons rien attendu pour se mettre aux cotés des organismes, du gouvernement à travers l’ANSS, de la Chambre des Mines et notre ministère de tutelle pour essayer de comprendre les besoins et comment est-ce que, nous pouvons assister nos travailleurs et ainsi que toutes les communautés dans les zones où nous sommes actifs. Ce geste n’est qu’un début, il s’agit de renforcer l’hygiène pour combattre ce fléau», a-t-il fait remarquer.

 Dans la même logique, M. Diallo a laissé entendre que Rio Tinto et Chinalco seront toujours aux côtés des autorités guinéennes dans la lutte contre le Coronavirus. «Ces dons sont estimés à 150 mille dollars. Ils seront distribués entre les communautés de Forécariah er de Beyla et une petite partie comme support logistique à l’ANSS. Il s’agit de 665 seaux avec robinet, 665 cartons de savon, 665 cartons d’eau de javel, des thermo-flashs, des blouses médicales, des gans, près de 700 paquets de masque, deux véhicules pour chacun des hôpitaux préfectoraux de Forécariah et de Beyla et trois véhicules pour l’ANSS», a-t-il cité.