Lutte contre la COVID-19 : des tenanciers de night clubs arrêtés à Mamou

0
754

Pour endiguer la propagation de la covid19 en Guinée, les autorités ont interdit les rassemblements dans les lieux de loisirs. A un moment donné, dans la ville carrefour, des citoyens ne cessaient de dénoncer l’ouverture des lieux de loisirs au public pendant que les lieux de culte restaient encore fermés. C’est ainsi que le commissariat central de Mamou a mis récemment le grappin sur des gérants de Bar dancing et d’hôtels, pour non-respect de l’état d’urgence sanitaire.

A ce propos, Elhadj Sidiki Camara, procureur au tribunal de Mamou apporte des précisions : « Ces personnes sont poursuivies pour rébellion, des faits qui sont prévus et punis par le code pénal. Les suspects sont poursuivis pour avoir violé systématiquement les mesures édictées par le président de la République relatives à la fermeture momentanée des lieux de loisirs », a-t-il martelé.

Le procès-verbal a été orienté en procédure de flagrant délit. Les suspects vont comparaître à l’audience du mardi 7 juillet prochain au tribunal de première instance de Mamou pour répondre des faits portés contre eux.

En plus des Night-clubs, ce sont les vidéos clubs qui sont très prisés par les amateurs de football qui remplissent ces lieux avec la reprise des championnats européens.