Lutte contre la Covid-19 : la Bourse de Sous-traitance lance son plan d’appui au secteur privé

0
551

La Bourse de Sous-Traitance et de Partenariat (BSTP) en collaboration avec la Société Financière Internationale (IFC) du groupe de la Banque Mondiale a lancé ce jeudi 3 septembre son plan d’appui au secteur privé dans le cadre de la lutte contre la Covid-19, a-t-on constaté sur place.

En effet, il s’agit de répondre au ralentissement économique lié au contexte sanitaire actuel. Le programme permettra à la fois de soutenir les entreprises du secteur privé face aux conséquences immédiates de la crise, mais aussi d’assurer leur relance et survie post-pandémie.

Dans son allocution de bienvenue, Ibrahima Abé Diallo a rappelé que la BSTP est une organisation à but non lucratif composée du gouvernement, du secteur privé, d’organisme de renforcement des capacités et de partenaires au développement. M. Diallo a fait savoir que l’objectif principal de la BSTP est de maximiser les retombées socio-économiques d’importants investissements d’entreprises étrangères en créant une croissance économique inclusive.

Dans la même logique, Ibrahima Abé Diallo a fait savoir que depuis son lancement le 5 décembre 2018, la BSTP a facilité la mise en relation entre les Petites et Moyennes Entreprises (PME) Locales et les multinationales pour les contrats de prestation d’une valeur de plus 165 milliards francs guinéens. «Elle a soulagé les PME en leur facilitant à un soutien financier à hauteur de 10 milliards de francs guinéens. Parallèlement, elle a contribué au renforcement de capacités de plus de 1 550 dirigeants d’entreprises. Elle collabore au quotidien avec un total de 19 partenaires parmi lesquels, il y a des partenaires institutionnels, miniers et bancaires», a-t-il expliqué.

«Depuis le début de cette année 2020, nous vivons de nouvelles normes qui font basculer toutes nos habitudes personnelles, professionnelles et sociales. La Covid-19 a été un élément dévastateur qui a causé d’énormes pertes sociales, humaines et surtout économiques. Cette pandémie s’est révélée être un cauchemar pour toutes les entreprises locales (…)», a-t-il déploré.

Dans son intervention, Ismaël Condé, membre du Conseil National du Patronat (CNP) et également le représentant du secteur privé à cette cérémonie a déclaré que ce plan d’appui au secteur privé de la BSTP vient à point nommé.

«C’est dans la logique de ses objectifs qu’elle s’est fixée. Déjà la BSTP a beaucoup de produits notamment la mise en relation entre les PME locales et les grandes entreprises, l’assistance aux entreprises dans le cadre de la formation (…). Cette fois-ci, nous voyons qu’elle a fait un pas vers l’ensemble des institutions en envisageant un plan d’assistance aux entreprises locales en cette période de la pandémie Covid-19. Nous souhaitons que la BSTP se mette en synergie avec les institutions de formation professionnelle afin que la formation soit une adéquation avec l’emploi», a-t-il plaidé.

Prenant la parole, la Cheffe de cabinet du ministère de l’Investissement et du Partenariat Public-Privé,  Yaye Mariama Diallo a annoncé que la promotion des investissements privés est actuellement au centre des préoccupations du gouvernement. «Mon département a mené ces derniers temps plusieurs actions innovantes à savoir la mise en place d’un système de rencontre en ligne pour inter-réagir avec les entrepreneurs et faciliter la création  d’entreprises (…)», a-t-elle dit.

Pour sa part, le chef de cabinet du ministère des Mines et de la Géologie, Ahmed Sékou Keita a fait remarquer que ce plan d’appui de la BSTP est un outil de mise en œuvre de la politique de promotion du contenu local prôné par le chef de l’Etat Alpha Condé. « Il vient s’ajouter aux mesures déjà prises par le gouvernement pour appuyer le secteur privé», a-t-il souligné.

D’après M. Keita, la BSTP est créée en partenariat avec le secteur privé avec objectif faciliter la création et le partage des richesses du pays. « Elle devient aujourd’hui, dans ce nouveau contexte, un outil extrêmement important dans la lutte contre les impacts économiques de la Covid-19 dans le domaine de la sous-traitance», a-t-il affirmé.

Pour M. Keita, à travers ce plan, les sous-traitants et entreprises locales bénéficieront d’un accompagnement qui leur permettra non seulement de traverser cette période difficile mais aussi, de se préparer techniquement et financièrement pour bénéficier des opportunités d’affaires futures.

«La mise en place du fonds d’assistance pour les PME membres de la BSTP permet de réduire l’impact de la Covid-19 sur les opérations des entreprises locales, sous-traitantes et potentielles sous-traitantes. A travers ce fonds, les PME membres de la BSTP pourront dans le court terme réduire leurs charges opérationnelles et conserver des emplois et bien préparer leur plan de relance», a-t-il déclaré.

Avant d’insister en ces termes : « Le succès de ce plan d’appui dépend  de l’engagement de toutes les parties prenantes à s’approprier dudit plan pour rendre le secteur privé encore plus résilient face à cette pandémie Covid-19».

Il faut par ailleurs rappeler que cette cérémonie de lancement s’est déroulée dans le strict respect des règles barrières sanitaires.