Lutte contre la polio : plus de 4 mille enfants seront vaccinés du 07 au 10 septembre

septembre 2, 2018 5:49
0

En prélude aux journées nationales de vaccination gratuite contre la poliomyélite prévues du 07 au 10 septembre prochain, la coordination du Programme Elargie de Vaccination (PEV) et  le Partenaire Unicef, ont convié ce 31 des journalistes, animateurs et reporters de santé, à une réunion dans les locaux du PEV à Dixinn. Il était question de mettre à la disposition des médias,  les éléments nécessaires pour une meilleure compréhension et transmission des informations sur la maladie.

D’entrée, le coordinateur du PEV a exprimé ses attentes de la part des journalistes, qui consistent à sensibiliser et à mobiliser les populations en faveur de cette campagne. « « Car eux, on ne peut qu’offrir le service.  Mais c’est du ressort des médias de sensibiliser les gens pour fréquenter les structures de santé et les points de vaccination. C’est pourquoi, nous avons établi avec les médias publics et privés, avec l’accompagnement de l’UNICEF, un partenariat stratégique pour la diffusion de tous les messages clés sur cette vaccination. Nous avons estimé donc que c’était important aujourd’hui qu’on discute pour parler justement de la polio, comment elle se transmet et les dispositions prises au sein du PEV pour organiser cette campagne », a déclare Dr Dabo.

La cheffe de la section communication du PEV Docteur Mariama Hann, appuyée par Docteur Charles Toyo de l’UNICEF, a elle, donné d’amples informations sur la maladie notamment le mode de transmission du virus, les causes et les conséquences de la polio. Dans son exposé,  Dr Hann a indiqué que la poliomyélite est une maladie très contagieuse.  Elle est causée selon elle par un virus qui attaque surtout « les membres de l’enfant, les affaiblit et les paralyse pour tout le reste de sa vie. L’enfant ainsi paralysé devient une charge pour sa famille et la communauté. La polio envahit le système nerveux et peut entraîner la mort » fait-elle savoir.

S’exprimant sur la transmission, Dr Hann a affirmé que le virus de la polio pénètre dans l’organisme par la bouche quand la personne consomme des aliments ou de l’eau contaminée par des matières fécales d’une personne infectée. Elle indique que 4 doses sont nécessaires pour protéger de façon efficace l’enfant, d’où la nécessité de vacciner tous les enfants de 0 à 5 ans à chaque campagne de vaccination. « Seule, poursuit-elle, la prévention peut faire éviter les enfants un handicap irréversible. »

Il est à noter que cette campagne de vaccination à l’échelle nationale se déroulera dans toutes les structures sanitaires  du pays. Pour cette année, la campagne vise à vacciner 4 millions 564 mille 570 enfants de 0 à 5 ans, ce, quelque soit leur statut vaccinal antérieur.