Lutte contre la traite des personnes : les États-Unis et l’OIM appuient les efforts de la Guinée

0
385

La ministre de l’Acton Sociale et de la Promotion Féminine Mariama Sylla, la cheffe de mission de l’OIM en Guinée, Fatou N’Diaye et le Conseiller politique de l’Ambassade des États-Unis, Kevin Kabumoto ont lancé ce vendredi 12 juillet à Conakry un projet d’appui au gouvernement guinéen pour lutter contre la traite des personnes et pratiques assimilées. La cérémonie de lancement s’est déroulée dans la salle de conférence de la direction générale du Fonds de développement social et de la solidarité.

Financé par les États-Unis à travers le Bureau du département d’Etat américain chargé du suivi et de lutte contre la traite des personnes, ce projet d’une durée de 24 mois, sera mis en œuvre par l’OIM (l’Organisation Internationale pour les Migrants). Il vise à soutenir l’État guinéen dans sa lutte contre la traite des personnes en renforçant les capacités et la coordination des acteurs nationaux dont le Comité national de lutte contre la traite des personnes et pratiques assimilées (CNLTPPA).

 « Dans le but d’opérationnaliser et de mettre en œuvre le Plan d’action national, le projet se concentre particulièrement sur les activités de prévention et de poursuite… », a indiqué la cheffe de mission de l’OIM Fatou N’Diaye. Le projet va donc accroître la capacité d’enquêter et de poursuivre les crimes liés à la traite des êtres humains, renforcer le plan d’action national axé sur la prévention et la protection des victimes de la retraite conformément aux normes internationales. Mais aussi, il va renforcer la capacité du CNLTPPA à fournir une assistance aux victimes de la traite conformément aux normes internationales de protection. « En outre, ce projet privilégie une approche à la fois globale, inclusive et innovante pour le renforcement de mécanisme de coordination de la lutte contre la traite des personnes », a poursuivi Fatou N’Diaye.

La cheffe de mission de l’OIM a aussi indiqué que le présent projet prend en compte les recommandations énoncées dans les rapports concernant la traite des hommes…

« Les États-Unis d’Amérique sont fiers de collaborer avec le ministère de l’Action sociale et l’Organisation internationale pour les migrants dans cette lutte contre l’esclavage moderne », a exprimé le conseiller politique de l’ambassade des États-Unis Kevin Kabumoto. Tout en soulignant que le gouvernement guinéen a fait de grands progrès dans la lutte contre traite des personnes, le diplomate américain a dit : « nous ne devons pas nous reposer ».  Pour lui, la lutte doit continuer contre ceux qui utiliseraient et asserviraient « nos fils, frères, sœurs, amis et voisins ».

 « Vous me permettrez d’adresser mes sincères remerciements aux partenaires techniques et financiers, surtout le département d’État américain à travers son ambassade ici en Guinée et l’Organisation Internationale pour les Migrations pour leur précieux concours dans la réalisation de ce projet », a dit la ministre de l’Action sociale Mariama Sylla, qui a réitéré la l’engagement du gouvernement guinéen à accompagner tous les efforts pour créer un environnement juridique favorable à la protection des droits de l’homme.