Lutte contre le Covid-19 en Guinée : le port du masque obligatoire, tout contrevenant paiera 30 mille gnf (officiel)

0
670

Le 12 mars dernier les autorités sanitaires guinéennes notifiaient officiellement le premier cas de Covid dans le pays. Pratiquement un mois après, le niveau de la contagion sembler s’accélérer surtout durant les deux dernières semaines. Une propagation que même l’instauration de l’Etat d’urgence sanitaire doublé du couvre-feu n’a pas encore permis d’endiguer. Devant donc ce constat de plus en plus préoccupant, le président de la République, après avoir décidé de la prorogation de l’Etat d’urgence jusqu’au 15 mai prochain, a par ailleurs annoncé que le « port de masque ou bavette est désormais devenu obligatoire pour tout citoyen à compter du samedi 18 avril 2020. »  Et d’avertir que « tout contrevenant sera empêché de circuler et une amende de désobéissance civile de 30 mille francs guinéens lui sera infligée. »

Il faut par ailleurs souligner que la Guinée a franchi le cap symbolique de 300 personnes contaminées au Covid-19. Comme l’a notifié un plutôt dans l’après midi de ce lundi 13 avril, le bulletin quotidien de l’agence Nationale de la Sécurité Sanitaire (ANSS).