Lutte contre le Covid-19 : le Guinean Young Professionals’ Club (GYPC) s’engage

0
612

La presque totalité des États du globe se trouve être éprouvée par le Coronavirus qui fait des ravages à travers le monde. La Guinée n’est pas épargnée par cette pandémie qui impacte fortement les activités économiques du pays.

Le gouvernement guinéen a lancé un plan de riposte axé sur trois volets, à savoir : le volet sanitaire, le volet social et le volet aide au secteur privé. En sa qualité d’association apolitique à but non lucratif qui s’est donnée pour mission de contribuer à l’amélioration du climat des affaires en République de Guinée, tout en effectuant des actions de solidarité au sein de la communauté, le GYPC a décidé de s’engager en lançant un important programme de lutte contre le Covid-19 qui se déclinera à travers 4 composantes :

1. assistance au secteur privé en soutenant les producteurs locaux pendant la durée de la pandémie ;

2. assistance aux couches défavorisées par le soutien à trois orphelinats pendant au moins une période de 3 mois ;

3. briser la chaîne de contamination en participant à la lutte pour arrêter la propagation du virus parmi le personnel soignant ;

4. des actions de sensibilisation à plusieurs niveaux.

Dans la cadre dudit programme, le GYPC vient d’offrir plusieurs lots de denrées alimentaires à 3 orphelinats de Conakry (à l’Orphelinat Hakuna Matata à Dabompa, l’Orphelinat Regina Maris à Kipe et l’Orphelinat Kiridiya à Matoto). La remise du don s’est effectuée ce samedi 9 mai, au Centre émetteur de Kipé, au sein des locaux de la société International Business Solutions (IBS).

Cette action s’inscrit dans le cadre du plan d’actions du GYPC d’assistance aux couches défavorisées et a vocation à être rééditée sur une période minimale de trois mois. A noter que cette action a été réalisée par un achat de toutes les denrées auprès de producteurs locaux guinéens, dans le cadre de l’action de soutien du GYPC aux producteurs locaux pendant la durée de la pandémie.

Selon le Président du GYPC, Monsieur Amadou Sako : « cette démarche découle de la volonté des membres de GYPC de contribuer à l’effort national de riposte au COVID-19. Par exemple, pour le volet aide au secteur privé, nous avons décidé de racheter les productions agricoles des paysans à l’intérieur du pays. En ce qui concerne le volet social, l’action d’aujourd’hui s’inscrit justement dans ce cadre. Nous débutons notre programme avec un apport en fonds propres de 100 000 000 GNF (10 000 USD) et comptons lancer, dans les jours à venir, une levée de fonds pour pouvoir pleinement mettre en œuvre ce programme de riposte au Covid-19 ».

A ce sujet, Mme Laurence Camara, Fondatrice de l’orphelinat Hakuna Matata qui a eu reçu une partie des lots composés, entre autres, de sacs de riz, de sucre, de farine, de mil, d’oignons et d’alvéoles d’œufs, mentionne que : « cela fait énormément de bien en ces temps difficiles. Nous invitons d’autres bonnes volontés à emboîter le pas au GYPC. Nous nourrissons ces enfants tous les jours durant toute l’année. Nous avons donc besoin d’aide, qu’elle soit alimentaire ou financière, car nous avons nous aussi des loyers à payer, notre orphelinat accueille compte 68 enfants. »

A propos du GYPC 

Cofondé par Maitre Baba Hady Thiam, Avocat guinéen inscrit aux barreaux de Guinée et de Paris et Associé gérant du cabinet Thiam & Associés et Monsieur Lansana Kourouma, Chef d’équipe aux services publics et d’approvisionnement du gouvernement du Canada, le Guinean Young Professionals’ Club (GYPC) est un club apolitique et à but non lucratif, composé d’une trentaine de jeunes professionnels guinéens reconnus aux niveaux national et international et exerçant dans des domaines variés (e.g. banque, assurance, industrie, mines, entrepreneuriat, conseils, etc.) de la vie des affaires en Guinée.

Le GYPC compte parmi ses objectifs la contribution à la promotion et au développement de la pratique des affaires en Guinée, notamment en présentant aux investisseurs guinéens et internationaux la richesse et l’actualité de la vie des affaires en Guinée et en mettant en place des plateformes d’échanges/propositions.

Contact : [email protected]