Lutte contre le trafic de drogue: 1755kg de cannabis incinérés à Mamou

0
393

Mamou, ville-carrefour mais aussi ville frontalière avec la Sierra Léone, où d’importantes quantités de chanvre indien sont produites, constitue de nos jours une plaque-tournante pour ce trafic juteux. Les traques organisées ces derniers temps ont permis la saisie de 1755kg de chanvre indien encore appelé cannabis. Cette quantité incinérée ce samedi 6 juillet 2019 est le fruit de deux ans de saisie à Mamou.

La décharge de Dounkiwal, située à 8km de la ville de Mamou a servi de cadre à cette incinération. Sous l’œil vigilant des officiers, plusieurs colis contenant cette substance, ont été débarqués par les agents de la sécurité qui ont déchiré les sacs afin d’étaler la drogue avant de l’arroser avec 40 litres d’essence. La mise à feu a créé de la panique chez certains qui ont préféré s’éloigner.

Elhadj Sidiki Camara, Procureur de la République près le tribunal de première instance de Mamou, revient sur l’ordonnance autorisant cette incinération « Cette ordonnance est la résultante de 25 décisions rendues au cours de 2 ans (du 17 janvier 2017 au 18 juin 2019) par le tribunal de première instance de Mamou. Toutes ces décisions ont ordonné l’incinération des quantités de drogues saisies par nos vaillantes forces de sécurité. Cette substance nuisible contribue non seulement à affecter l’état mental de notre jeunesse mais aussi le socle de la grande criminalité que nous connaissons aujourd’hui. C’est pourquoi nous devons tous nous tenir debout comme un seul homme pour continuer à combattre ce fléau qui gangrène itérativement notre société » ,a-t-il lancé.

Cette incinération s’est déroulée en présence des autorités administrative et sanitaire, des officiers, des agents de la police judiciaire et des magistrats de Mamou.