Lutte contre le virus Ebola: Les vaccins sont arrivés cette nuit à Conakry

489

Initialement annoncés pour hier dimanche 21 février, les vaccins offerts par l’OMS à la Guinée pour riposter au virus Ebola sont arrivés dans la nuit de ce lundi 22 février 2021. C’est un vol spécial affreté à cet effet qui est allé chercher ces produits à Dakar pour les acheminer en Guinée.

Il était 19H 50′ quand l’avion transportant les colis s’est posé sur le tarmac de l’aéroport international de Conakry où étaient mobilisés les autorités sanitaires du pays. En procédant à la remise des vaccins, le Pr Georges Alfred Ki-Zerbo, représentant de l’OMS en Guinée, a dit que ceux-ci sont destinés à la riposte à la maladie à virus Ebola. Et que ces vaccins ont êté livrés à travers le siège de l’OMS à Genève, en appui au bureau régional.

Le nombre porte sur 11 360 doses. Et aux dires du Pr Ki-Zerbo,  ces vaccins ont été déjà utilisés dans plusieus autres épidémies, en particulier en RDC où plus de 300 000 doses ont servi à circonscrire au moins trois épidémies d’Ebola, notamment au centre de la RDC, mais aussi dans le nord Kivu. « Et cela a permis d’éviter l’extension de ces épidémies en particulier dans les pays limitrophes », a déclaré le fonctionnaire onusien.

Ces vaccins devraient être acheminés sur le théâtre de la riposte à Nzérékoré et dans tous les sites où le besoin se fait sentir, pour protéger les contacts des malades et encercler la propagation de cette épidémie qui préoccupe non seulement la Guinée, mais aussi les pays voisins.

En recevant les cartons qui contiennent ces doses de vaccin, le directeur général de l’Agence nationale de sécurité sanitaire a exprimé toute sa joie, avant d’annoncer que ces produits seront acheminés dès demain mardi à Nzérékoré

Au regard du long trajet suivi par les vaccins, le patron de l’ANSS a assuré que ces vaccins sont accompagnés d’artex, cette substance qui servirait à conserver le vaccin pendant près de cinq jours et maintenir la température optimale.

« Mais arrivés à Conakry, on va les mettre dans les congélateurs de -70°. C’est demain matin qu’on va les sortir pour qu’ils puissent faire le reste du chemin », a conclu le Dr Sakoba Keita.

Facebook Comments