Lutte contre les stupéfiants à Mali : un trafiquant écope de cinq ans de prison

0
437

Mamadou Saliou Barry puisque c’est de lui qu’il s’agit a été arrêté à la mi-juin de cette année à Madina Wora, sous-préfecture de Mali Yembering où il se prêtait librement à la production, la vente et la consommation du chanvre indien au vu et au su de tout le monde.

Ainsi, il a été jugé le mardi 16 juin au niveau de la justice de paix de Mali où il a été condamné à 5 ans d’emprisonnement avec une amende de 2 000 000 GNF et la confiscation de la marchandise saisie avec lui,  à en croire au maire de la commune rurale de Wora.

« Il cultive, il vend, il consomme. C’est un récidiviste parce qu’il l’avait fait au Sénégal, avant d’être condamné. Donc, il est revenu du Sénégal et s’est encore impliqué dans l’activité dans son propre village à Takhissa dans le district de Céssé à environ 3, 4 kilomètres de Madina Wora centre. A côté de là où il fait ça, il y a une école franco-arabe qui abrite au moins 300 enfants qui voient la drogue cultivée, vendue et consommée en longueur de journée et les gens quittent d’autres localités pour venir s’y ravitailler. En plus, il a menacé des gens qui sont ses voisins de l’empêcher de développer son activité. Ceux-ci ont porté plainte qu’ils ont déposé à notre niveau », entame Abdoul Karim Diallo le président du conseil communal de Madina Wora.

Finalement, les élus de la commune rurale de Madina Wora se sont mobilisés pour stopper ce trafiquant qui ternit l’image du village : « on était déjà averti qu’il fait vraiment le roi de la localité ; il n’a pas peur, il ne se cache pas ; il a un point de vente à Madina centre. Nous avons  estimé que c’est trop ; nous avons donc réuni les plaintes contre lui et nous même nous avons écrit pour saisir monsieur le préfet de Mali pour demander son implication, afin que cet individu soit arrêté et déféré devant les tribunaux. Il s’évertue à cacher les stocks qu’il avait et à détruire les champs. Nous l’avons donc pris là main dans le sac ; on l’a pris avec la marchandise, on l’a amené à Madina centre au poste de la gendarmerie. Il a été jugé en correctionnelle et condamné à 5 ans de prison avec une amende de deux millions GNF et confiscation de la marchandise saisie avec lui », précise le maire.

Il faut rappeler que le trafic de drogue en général et du chanvre indien en particulier se développe de manière très inquiétante en zone rurale où des jeunes sans foi ni loi profitent de l’absence totale de la sécurité pour semer très souvent le désordre.