Lutte contre l’insalubrité : Lancement à Conakry du volet SANITA villes propres

juin 24, 2018 3:59
0

Le programme de développement et d’assainissement urbain en République de Guinée (SANITA) a été lancé vendredi 22 juin 2018 à Conakry. Il vise tout d’abord à améliorer le cadre stratégique et institutionnel du développement urbain au niveau national et local, en renforçant les capacités institutionnelles, la planification urbaine nationale, ainsi que la planification de la ville de Conakry.

Le projet, dont le coût de réalisation est de 35 millions d’euros, est financé par l’Union européenne à travers le 11e FED (fonds européen de développement), avec une mise en œuvre assurée par l’Agence belge de développement (Enabel).

Aussi, il vise la professionnalisation de la filière gestion des déchets solides, afin de mettre en place un système de gestion performant et durable pour la capitale. Mais aussi le désenclavement des quartiers à travers le développement d’infrastructures telles les voiries tertiaires, les latrines publiques, et l’amélioration du système de collecte de porte à porte des déchets des quartiers prioritaires de Conakry et de Kindia.

Selon Elizabeth Peri, chargée d’affaires à l’Union européenne, l’action contribuera à l’amélioration de la pré-collecte et collecte des déchets solides en appuyant les acteurs publics de la filière d’une part et les acteurs privés, de l’autre.

Et, appuiera également la réalisation de petites infrastructures notamment des points de regroupement et des plateformes de tri pour le recyclage et le compostage, ainsi que des activités de haute intensité de manœuvre en vue de désenclaver certains quartiers grâce à la réalisation des caniveaux et des voiries, tout en créant des emplois temporaires aux jeunes.

Au nom du ministre de l’Economie et des finances par ailleurs ordonnateur national du FED, le secrétaire général dudit département, Joachim Loua a réitéré l’engagement du gouvernement à accompagner la mise en œuvre de ce programme à travers le financement de l’Agence nationale d’assainissement et de salubrité publique, le choix d’un opérateur de transfert des déchets, ainsi que la mise à disposition de domaine foncier et la construction d’infrastructures d’assainissement dans les différentes communes concernées.

Pour sa part, le secrétaire général du ministère de la Ville et de l’aménagement du territoire, Mohamed Mama Camara a indiqué que ce programme est l’aboutissement d’un travail de longue haleine réalisé par Enabel et des experts de la délégation de l’Union européenne, en collaboration avec le gouvernement.

Au terme des travaux d’exécution qui s’étendent sur une période d’exécution de 5 ans, les résultats suivants sont attendus, à savoir : la gestion durable des déchets solides dans les villes ciblées, l’amélioration des voiries urbaines dans les quartiers défavorisés et le renforcement des capacités institutionnelles.

Le projet SANITA revêt une extrême importance pour le gouvernement guinéen et la ville de Conakry. En ce sens que c’est un projet qui entre dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie des populations. Il est financé à hauteur de 35 millions d’euros dans le cadre du 11e FED.