Lutte contre l’insécurité : le DG de la police annonce des patrouilles pédestres  

mars 4, 2019 9:27

«J’ai intimé à mes hommes, pendant que les populations dorment, ils doivent procéder à des patrouilles pédestres au minimum en binôme…»

Le nouveau Directeur général de la police nationale, le contrôleur général de police, Ansoumane Bafoe Camara a pris son bâton de pèlerin pour sillonner certains commissariats centraux de la capitale Conakry. Ce sont les commissariats centraux de Dabompa, Matoto, Sonfonia et de Ratoma qui ont été ce lundi 4 mars la première étape de ce périple.  

Objectif de cette tournée, a déclaré le Contrôle général de police Ansoumane Camara, c’est de toucher du doigt les réalités que traversent les fonctionnaires de police afin de proposer un plan aux autorités pour améliorer leurs conditions de vie et de travail.

« Lors de ma prise de fonction, j’ai promis de faire une tournée dans les postes de police, des commissariats spéciaux, urbains et centraux à Conakry comme à l’intérieur du pays.  Nous avons remarqué lors de cette première étape de ma tournée que les consignes relatives à la propreté et à l’accueil des populations sont respectées à la lettre », s’est-il réjoui.

D’après le DG de la police, les services de police ont eu le soutien des élus locaux à tous les niveaux. « Ce qui nous a beaucoup réconfortés, partout où nous sommes passés, le soutien des élus locaux ont été au rendez-vous. Ce qui me pousse d’ailleurs de dire que l’objectif de la police de proximité est atteint. Nous avons constaté également qu’aucun agent de police n’est habillé en tenue civile. Il s’agit d’éviter la stigmatisation. D’ailleurs, quand un agent est en tenue, il fait la prévention à 80% dans une zone criminogène. Sa présence en tenue peut dissuader les délinquants d’agir », a expliqué le Directeur général de la Police nationale.

Pour terminer, le contrôleur général Ansoumane Bafoe a invité ses hommes à multiplier les patrouilles pédestres dans les quartiers.  « Il n’y a pas un policier diable. Le meilleur policier est celui qui est bien informé. Si un policier a un bon informateur, il fera bien son travail. J’ai intimé à mes hommes, pendant que les populations dorment, ils doivent procéder à des patrouilles pédestres au minimum en binôme. On ne peut pas avoir le véhicule pour tout le monde et même si, c’est possible, le véhicule ne peut pas aller dans les quartiers faute de lotissement…», a-t-il lancé.

Lire vidéo: